Blog

Nous sommes parties pour un peu plus d’un mois au Safe Heaven Learning center, devenu Ban Pak Audomsung. Nous sommes arrivées dans un orphelinat, comme l’association Aime l’indiquait : ” Safe Heaven Orphanage”. Il s’est avéré que nous n’étions pas au bon endroit, mais nous avons été conduites au centre familial de Gloria.

Nous y avons trouvé 5 maisons, dont la cabane des volontaires, 2 maisons des filles de Gloria vivant avec leurs enfants, la maison de Gloria ainsi qu’une salle de classe et un dortoir. Nous avons été accueillies par les 5 autres volontaires déjà sur place.

Nous avons rencontré les 15 enfants vivant sur le camp dont 5 enfants qui ne faisaient pas partie de la famille et étaient accueillis par Gloria. N’ayant pas de papiers ces 5 jeunes de 10 à 18 ans n’avaient pas la possibilité de se rendre à l’école Thaï.

Quant à nous, nous donnions des cours d’anglais aux 4 filles qui restaient toujours sur le camp et s’occupaient de la cuisine, des plus petits enfants, de l’entretien etc… Leur envie d’apprendre était forte et se sentait dans les progrès qu’elles faisaient ! Nous essayions de varier les approches pédagogiques, en passant par des jeux, des chansons afin de garder leur intérêt et leur concentration. Quand tous les enfants étaient sur le camp nous essayions de donner des cours d’anglais collectifs ou de jouer tous ensemble sur le terrain que nous avions nettoyé et débroussaillé à notre arrivée.

Nous avons également aidé à la construction du nouveau dortoir.

En ce qui concerne la communication, elle n’était pas toujours facile car Gloria était la seule parlant anglais sur le camp. Cependant, il en résultait des échanges très amusants voir touchants avec les enfants!

J’ai passé 40 jours très marquants dans ce centre familial, où les échanges m’ont enrichi et le mode de vie des Karens m’a poussé à réfléchir. Je suis heureuse et pleine de gratitude d’avoir pu vivre cette expérience inoubliable, et il faut avouer que les enfants et leur spontanéité me manquent !