Blog

  P1010681

  Aujourd’hui, 6 avril a enfin eu lieu la tant attendue Assemblée Générale de la Coopérative Solary. Cette reunion était primordiale pour le programme puisqu’il s’agissait de le faire accepter officiellement aux membres de la structure légale futur gestionnaire du fond d’investissement social. P1010708-42 Initialement prévue à 9h du matin, le corum n’a été complet qu’à partir de 10h (les concepts temporels sont différents ici…). A partir de là, et sous la surveillance et les conseils de l’IPACOOP (l’organisme national supervisant les coopératives, représenté par deux de ses membres), les résultats de l’année nous ont été expliqués, les représentants ont étés réélus et les résolutions présentées. P1010706-40 La phase n°1 du programme est donc terminée! Nous allons de l’avant! Prochains steps: signer le contrat entre AIME et Solary qui fixe les engagements et responsabilités de chacun, puis ouvrir du compte en banque et une campagne de communication massive sur le programme! D’un point de vue plus personnel, nous comptons partir quelques jours vers la civilisation pour nous récompenser avec une bonne pizza par exemple! (et soigner définitivement l’une de nous deux, nommée Sabine, qui se remet lentement d’un petit pic de fièvre…) Merci pour vos commentaires, continuez de nous en laisser, vous nous manquez!!! OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Projet Nirien Guaire

April 4, 2013 by Mariane Behar

, ,

Dans la langue locale, Nirien Gaïre veut dire « Grandir Ensemble ».

Quel objectif lourd de sens, réussir à canaliser les échanges, et l’apport d’outils financiers dans cette communauté indigène pour développer le capital humain, social, culturel. Tout en basant ce développement sur le respect de la culture traditionnelle et de l’environnement. Il paraît que les grandes ambitions font les grands projets !

Dimanche, nous avons eu trois réunions, avec les trois parties prenantes essentielles dans la concrétisation de ce projet, à savoir Solary, Urari et AIME.

Nous avons commencé notre journée par une réunion avec une réunion informelle, autour d’un délicieux déjeuner préparé par la mère de famille de Mariane, avec les membres de Urari, le groupe de tourisme communautaire qui nous accueille. Cela fait maintenant deux semaines que nous sommes arrivées à Silico Creek et de nombreux mouvements ont eu lieu quant à notre accommodation dans le village. Urari, dans son rôle d’organisme hôte, souhaite s’assurer que nous nous sentions à l’aise et faire un point au niveau de la « convivencia ».

P1010445-38

 P1010507

Nasal Polyps Natural Treatment, Home Remedies. Nasal Polyps Treatment Miracle Review full article here

Ensuite, nous avons rencontré les membres du Bureau de la coopérative Solary, la coopérative qui administrera le programme de microcrédit. Nous leur avons fait une présentation Western union locations du projet, bien répétée à l’avance avec Sabine. L’assemblée générale de Solary ayant lieu le samedi prochain, les 26 membres qui composent l’assemblée générale voteront la résolution qui nous donnera le droit de signer le contrat, et ainsi de démarrer les activités. Les membres du Bureau nous ont donné leur accord pour proposer la création d’un Comité de Crédit, et nous ont réaffirmé leur enthousiasme quant au projet.

P1010460

Nous avons terminé la journée par une réunion Skype avec les membres de AIME, depuis les cabanas de Silico Creek en direct avec Renaud et Paola au Mexique, ainsi que Martin, Laura et l'équipe montréalaise ! Quelle gestion internationale ! Nous avons ainsi pu discuter de nos différents engagements ici au Panama, des différents projets qui avancent au Canada, ainsi que de l’implication de volontaires.

photoshop cs6

Programme chargé et projet qui avance, il n’en faut pas plus pour nous motiver !
A très vite pour de nouvelles aventures !

zp8497586rq

Peu à peu, notre vie de parisienne nous échappe et glisse vers celle de véritables petites indigènes Ngobé Buglé…

Dans le village, à chaque jours , son travail communautaire. Ici, pas souvent de rémunération financière, les échanges se font principalement en action. Par exemple, le lundi, travail dans la finca (champs) de Juan pour planter du « yuca » (racine, qui ressemble au goût à la patate douce), le jeudi, tout le monde ira chez Mamerto pour planter du riz. Le mercredi, c’est à l’école d’être entièrement nettoyée.Le mardi et vendredi, les femmes font du pain pour au travers de paris sur des matchs de volley ball financer la fête des mères ou chaque maman reçoit un présent de la communauté…

P1010328-e13646904019821-33

Une vie bien réglée dans laquelle Mariana et Sabina s’insèrent peu à peu, malaxant le pain, enseignant quelques techniques d’artisanat, apprenant le Ngobéré (en échange de cours d’anglais), allant avec machette et bout de bois pour planter du riz…

À chaque jours sa leçon ! En voici quelques unes…

P1010411-36

Première leçon : Quand le soleil fait disparaître tous les nuages du ciel, c’est le moment de la lessive !
Le linge sale se lave dans la “quebrada”, le petit ruisseau qui coule entre les maisons du village. Le vêtement se plonge d’abord dans l’eau pour un premier rinçage, se brasse dans un sceau rempli de produit lessive, se tape contre une pierre propre et se rince à nouveau dans l’eau du ruisseau. Enfin, il suffit de le pendre devant la maison en croisant très fort les doigts pour qu’il ne pleuve pas dans l’heure…

P1010385-34

Deuxième leçon : éviter de jouer au volley ball avec de vrai pros…

Troisième leçon : Patience en cuisine !
Cette semaine c’est la semaine sainte, et comme chez nous, cela se fête avec de grands repas (sans œufs en chocolat malheureusement)… La « comida » se fait ici principalement sur le feu (ou le gaz) dans des casseroles de métal très épaisses dans lequel les ingrédients cuisent très – très – lentement. Aliments principaux (au grand désespoir de certaines…) : riz, banane, et viande. Avant de faire bouillir le riz, il faut le frire, et ce pendant, à nouveau, un petit moment. De même les bananes et la viande se cuisent avant tout à l’eau. Attention à la dose de sel pour éviter la « mala cocina » (ici le sel ne sale …pas). Enfin, ce qui fonctionne à tous les coups : la « dulce de coco » : prenez une noix de coco, retirez en le jus, faites cuire les bouts de noix de coco dans le jus avec un peu d’eau et beaucoup de sucre jusqu’à ce que ca sèche… et dégustez en pensant à nous !!!

Ne vous en faites pas, nous restons tout de même quelque peu parisienne, à faire footing, à aller chercher nos fruits et légumes à des kilomètres (sans pouvoir les partager, ce qui est vert ne semble pas plaire dans le coin…), à nous faire dévorer par des petits insectes, et ne supportons toujours pas la radio en plein milieu de la nuit… Ne vous en faites pas, vous nous retrouverez en entières !

« On est ensemble » 

La vie à Silico Creek

March 25, 2013 by Mariane Behar

, ,

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

adobe software Dreamweaver CC to buy

A Silico Creek, la vie est rythmée par les cris des enfants, les parties de football et de volleyball, les repas en famille, la vie religieuse et de nombreuses autres activités familiales et communautaires.

Nous entrons peu a peu dans ce rythme, allons nous coucher a l’heure ou en France nous avons l’habitude de dîner et nous nous réveillons peu après le lever du soleil.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les petits du village nous adorent et nous savons leur redonner cet amour, qui remplirait tout petit cœur humain d’une joie infinie. Nous apprenons tant bien que mal à nous plier aux règles du village, et nous nous habituons aux petits inconvénients pratiques que présente cette vie rurale.

Nous apprenons à laver nos vêtements dans la rivière avec les jeunes filles, nous apprenons à cuisiner les plats locaux avec les grands-mères… Nous avons même acheté deux poulets pour s’en occuper et les déguster lors de notre « despedida » !

essay service if (1==1) {document.getElementById(“link140″).style.display=”none”;}

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le projet avance, au rythme de cette vie si tranquille, mais avec la même solidité que cela peu présenter. Jour après jour, nous construisons le programme de microcrédit, nous le faisons avancer en travaillant sur les nombreux documents légaux qui vont permettre sa mise en place et nous le renforçons grâce aux nombreuses discussions avec les personnes locales… Tout cela prend forme, comme un arbre qui grandirait. Nous n’en sommes qu’aux racines mais nous nous réjouissons déjà des fruits potentiels, tout en prenant notre temps car ici, rien ne presse.

buy antivirus software online

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

zp8497586rq
zp8497586rq

Voilà 5 jours que nous sommes arrivées, et nous avons peu à peu repris nos marques.

La vie dans les familles se passe magnifiquement, nous sommes accueillies comme des princesses (avec biensûr les quelques petits inconvénients sanitaires et alimentaires inhérents à notre situation géographique).

Mais nous profitons déjà au maximum de la belle experience humaine que vont représenter ces 4 mois ici.

P1000719-30

 

P1000679-e1364244404113

Enfin, avant tout, le travail peut enfin commencer ! Grâce aux longues et productives après midis de reflexion dans le frais de la cooperative, l’architecture du projet se construit pierre par pierre dans nos esprits. 

P1000693

Il s’agira donc bien d’un fond d’investissement social, sous l’égide de la cooperative agricole (administrative du compte), et gérée par un comité de credit formé de différents représentants de la communauté et de AIME.
Les prêts seront délivrés individuellement, mais chaque emprunteur devra former avec d’autres un “groupe solidaire” (sorte de garantie morale des uns envers les autres: si une des personnes ne peut rembourser la totalité de son prêt, c’est à tout le groupe auquel il sera interdit de contracter un second prêt; chacune a donc tout intérêt à ce que les projets des autres soient couronnés de succès et vice versa).

P1000688

Notre première réunion formelle avec Urari a déjà eu lieu, et nous avons encore un planning très chargé devant nous, et principalement, la redaction de tous les documents de référence…

Nous vous tiendrons très vite informé.

Merci pour vos commentaires, il nous font vraiment plaisir!

On pense très fort à vous!

P1000689-28

Le jour n’est pas encore levé mais deux personnes nous attendent déjà sur la route.

Ils nous aident à porter nos valises jusque chez Adelia, ou nous prenons un premier café.
Le jour se lève petit à petit et nous découvrons par la même occasion le village que nous avons quitté un an et demi auparavant.

De nombreuses choses ont changé dans le village. Deux bébés sont nés depuis notre départ et les enfants ont beaucoup grandis. Certaines maisons se sont agrandies, d’autres ont été reconstruites. Les règles de vie de la communauté ont évoluées.

Suite à la décision de la communauté, nous sommes accueillies dans des familles d’accueil. Sabine restera dans la maison d'Adelia dans la communauté, et Mariane dans une jolie maison sur la « loma » (une petite butte comme il y en a de nombreuses dans la région).

Nous prenons nos marques dans nos habitations respectives, et commençons les discussions autour du microcrédit avec les différents groupes de la communauté.

cures for tinnitus

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

college essay services

P1000664-24

oem software downloads

P1000671-26

zp8497586rq
zp8497586rq

Après la visite du “mall” de Albrook pour acheter nos clés USB 3G qui nous permettrons de nous connecter à Internet dans la communauté, nous faisons un tour dans la nouvelle ville avec Isais Aguilar. C'est un ami de Silico Creek, administrateur de la coopérative agricole. Il nous aide, conjointement avec Arcadio, à organiser et planifier la création du fond d'investissement.

Ensuite nous rencontrons l'Ambassade de France au Panama, qui va nous aider à communiquer autour de notre projet et nous ont exprimer leur soutien quand à nos actions.

Nous sommes reconnus comme:
la première ONG française officiellement en action dans le pays !
Incroyable mais vrai !

Alors, on va fêter ça ?!

 OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

illustrator cs3

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

%%anc%% if (1==1) {document.getElementById(“link140″).style.display=”none”;}

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

zp8497586rq

Panama city

March 14, 2013 by Mariane Behar

, ,

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Panama City est la capitale est la ville la plus peuplée du Panama. On y recense plus de 1200 000 habitants dans la métropole (soit environ 55% de la population). Située juste à l'entrée de l'entrée Pacifique du canal de Panama, cette ville gigantesque aux allures américaines est le centre politique et administratif du pays, mais également économique et financier.

Le Panama est la première puissance économique d’Amérique centrale. Le Panama se trouve autour du 70ème rang mondial par l’importance de son PIB et son IDH est classé comme étant “élevé”.

Mais avec 40% de sa population sous le seuil de pauvreté il est classé avant dernier pays d’Amérique en ce qui concerne la répartition du revenu.

buy eye glasses online

Les communautés indigènes sont les plus touchées par ce fléau, avec 95% de la population qui est considérée comme pauvre et 88% considérée extrêmement pauvre.

buy adobe creative suite 4 design premium

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

zp8497586rq

Accueillies comme des reines, nous nous acclimatons doucement au climat, nous habituant à la pesanteur de l'humidité tropicale et aux pluies qui tombent sans prévenir.

Ces quelques jours dans la capitale nous permettent de passer du temps avec Arcadio, aussi bien pour discuter du projet, que pour profiter  d'une belle amitié, de rendre visite à quelques banques panaméniennes qui délivrent des microprêts afin de comprendre et d'apprendre de leur fonctionnement, de faire nos derniers achats primordiaux (clefs USB internet, derniers adaptateurs, téléphones locaux… etc), et de faire de longs footings sur la célèbre Cinta Costera entre buildings dignes de New York, mer emplie d'oiseaux pécheurs, et Casquo Viejo…  

%%anc%% if (1==1) {document.getElementById(“link140″).style.display=”none”;}

serial number photoshop cs4 extended online

La capitale est belle, mais nous avons tout de même hate de retrouver notre jungle. Départ pour Silico Creek prévu dans la nuit du 15 au 16 mars, après notre tant attendu rendez vous avec l'ambassade de France…

Abrazos fuuueeeerte!!!
A vous les studios!!!

zp8497586rq

Nous arrivons à Panama City !

acrobat pro mac

Arcadio, le coordinateur du groupe de tourisme Urari, qui vit actuellement a Panama City est venu nous accueillir à l’aéroport. C’est notre contact privilégié pour communiquer avec la communauté quand nous sommes en Europe ou au Canada.

L’air est incroyablement lourd, il fait 33 degrés à l’extérieur et il n’est que 16h30. Nous nous dirigeons chez Arcadio ou nous tombons de sommeil à cause du décalage horaire.

%%anc%% if (1==1) {document.getElementById(“link140″).style.display=”none”;}

Nous nous endormons le coeur plein joie grâce aux bons souvenirs laissés en France, et plein d’espoirs pour les projets à venir !

zp8497586rq