Blog

Dimanche, juste avant le départ de Sabine, nous avons organisé notre première réunion avec les entrepreneurs.

12 des 13 entrepreneurs sélectionnés se sont donc retrouvés en ce jour pour la première réunion formelle du groupe « NIRIEN GUAIRE » (Grandir Ensemble en Ngöbere).

 

reunion entrepreneurs

Nous les avons tout d’abord félicités pour avoir été sélectionnés pour bénéficier des premiers micro-prêts délivrés par la coopérative. Ils ont en effet eu le courage de présenter leur projet au Comité de Crédit, et finalement, ils ont été reconnus, après un long et difficil processus de sélection, comme étant les plus à même de se développer et de rembourser leur prêts. Il s’agit donc de 13 personnalités très interessantes, proposant des projets de haute qualité et à fort impact social.

Nous avons ensuite rappellé de manière brève comment fonctionne ce programme de micro-crédit, et surtout, en quoi cette cohorte d’entrepreneurs à une responsabilité par rapport à la communauté. En effet, ce sera grâce à leur réussite que d’autres personnes de la communauté pourront bénéficier de prêts dans le futur, et que le programme pourra continuer à se développer.

Nous avons ensuite demandé à chacun des entrepreneurs de se présenter et de présenter son projet devant le groupe. Nous avons eu droit à de beaux discours, car en plus de présenter leurs projets, de nombreux entrepreneurs ont souhaité remercier les membres du Comité de Crédit ou de AIME, et ont réaffirmer leur objectif de réussir à rembourser leur dette.

adobe reader x download

reunion entrepreneurs 2

Un membre du Bureau de Solary nous a également fait un beau discours. Il a souhaité prendre la parole et a déclaré qu’il était très fière de porter ce programme, car selon lui, le peuple Ngöbe avait été habitué depuis plusieurs années à recevoir, recevoir, recevoir, grâce à de nombreux programmes du gouvernement et d’ONGs locales, mais que aujourd’hui, il était temps d’apprendre à redonner, ou rembourser en d’autre terme. Et ainsi, chacun se sentira maitre de son développement, et pourra permettre à d’autres d’amèliorer leurs conditions de vies.

Sur ce joli discours, et après déguster un bon petit pain à la noix de coco et une boisson au chocolat chaud (vous allez vraiment vous dire qu’on ne fait que manger ici, mais réellement, il n’y a pas de réunion sans « logistique », ou nourriture en d’autres termes !), nous avons rappelé quelles vont être les prochaines étapes à suivre : journée d’induction, signature du contrat avec le groupe solidaire, signature du contrat d’engagement social, réception du chèque puis premiers remboursements.

urticaria treatment

C’est maintenant réellement le moment de Grandir Ensemble et de Travailler Ensemble.

zp8497586rq

Au revoir Sabine !

June 24, 2013 by Mariane Behar

, ,

Dimanche, nous avons fêté les trois mois et demis passés avec Sabine dans la communauté de Silico Creek. C’est une autre manière de dire, que dimanche a eu lieu la « despedida » de Sabine.

a cause and effect essay

sabine et mariane en nagua

« Despedirse », ici, signifie « dire au revoir ». Ici les despedida se font dans la joie et la bonne humeur. Nous avons donc préparé une bonne soupe, de poulet, lait de coco et diverses tubercules locales (magnoc, ignam, pommes de terre).

Sabine nous avait tous demandé de s’habiller en vêtement traditionnel, ce que nous avons essayer de respecter au maximum pour lui laisser un souvenir plein de couleurs.

Sabine carnet

Plus d’une cinquantaine d’invités, 25 livres de poulet et de riz, deux casseroles énormes, quelques beaux discours de la part des gens de la communauté, on aurait presque apercu quelques larmes sur les visages, mais on préfère se rappeller des rires et des sourires !

Trois mois passés à Silico Creek… Trois mois de travail assidu pour pouvoir créer le premier fond d’investissement de micro-crédit dans la comarca Ngöbe Buglé. Pour la première fois, des entrepreneurs indigènes, malgré leur manque de garanties, vont pouvoir bénéficier de petits montants d’argents pour les supporter dans leurs activité productive.

despedida sabine 1

Après trois mois de travail, nous ressentons que nous avons surpassé les objectifs que nous nous étions fixés à la base : trouver du financement à la hauteur de la totalité du coût du projet, établir un réel partenariat avec la coopérative Solary et en impliquer des membres de la communauté, financer 13 entrepreneurs (et non 10 prévu au départ) et rajouter deux thèmes de travail : le café organique et le tourisme communautaire.

adobe creative suite student

Après de nombreuses réunions avec les partenaires locaux, des heures de discussions, quelques nuit peu fournies en sommeil, des réfléxions poussées sur la rédaction de documents légaux, contrats et autres… Nous voilà enfin prêts à délivrer des micro-prêts. Et nous savons sait à quel point se travail est important pour nous, et a quel point il a de la valeur pour les personnes qui en bénéficieront.

Mais ce travail ne serait rien sans la relève des volontaires AIME, qui grâce a l’effort continue depuis Reims et Montréal, vont pouvoir prendre le relai de cette petite étincelle et continuer a la faire briller comme un grand feu de camp.

Grâce à vous, membres de AIME, nous avons pu avoir les fonds disponibles pour financer ces premiers entrepreneurs et avancer certaines dépenses de AIME. Grâce à vous, nous avons de fortes chances de croire que dans les années à venir, d’autres volontaires vont se rendre sur place en tant que stagiaires ou consultants sociaux, et donner du suivi à ce programme jusqu’à qu’il atteigne un niveau d’autosuffisance financière et de organisationnelle. Grâce à vous, nous sentons que nos actions ont du potentiel sur le long terme, et qu’elles touchent des jeunes et des moins jeunes à travers le monde. Et c’est ca la famille AIME. Alors très profondemment, merci AIME pour nous permettre de faire tout cela ! Merci Sabine pour tout le travail effectué, et toutes les bonnes vibes dégagées lors de ces trois mois sur place.

En ce qui concerne les cinq de retrouvés… Nous avons accueilli mercredi dernier Marie Grovel, une jeune étudiante à l’ISTOM, école d’agronomie à Paris, qui vient effectuer son stage de 3 mois avec la coopérative Solary et AIME. Son objectif sur place est de faire une étude de faisabilité pour pouvoir transformer la coopérative en centre d’approvisionnement de Café biologique. Elle vient faire le suivi du travail entammé par Camille le mois précédent, et va commencer par conduire différentes enquêtes producteurs dans la communauté de Silico Creek et les communautés voisines.

Nous attendons maintenant avec impatience l’arrivée vendredi prochain de quatre autres étudiants, Marie, Chrys, Sophie et Rym, venus de France et du Canada, pour donner du suivi au programme de micro-crédit et effectuer une étude sur le thème du tourisme communautaire et de la valorisation du cacao organique.

Hâte de vous donner plus de nouvelles de leur arrivée !

zp8497586rq

Une selection difficile!

June 19, 2013 by Sabine Pompey

, ,

La grande et tant attendue réunion du Comité de Crédit Nirien Guaïré pour la selection de nos entrepreneurs a eut lieu hier soir. Nous avons donc un à un présenté nos potentiels entrepreneurs, sous la faible lumière des lampes de la coopérative (pour lesquelles l’énergie solaire de la journée avait été conservé).

Armé de nos recommandations  (résultats de nos longues études de crédit), de grandes discussions très constructives ont permit le vote final, dans lequel nous avons laissé le pouvoir décisionnel entier au Comité de Crédit. 

Le résultat de ces 5h de réunion (terminée à 1h du matin, ce qui pour Silico Creek est une grande première), est le financement de 13 projets, pour un montant total de 5225 $. Nous sommes très satisfaite de ce résultat: bien qu’ayant prévu un budget de 6000$, mieux vaut commencer prudemment, pour une meilleure chance de succès du programe.

Voilà donc un long article pour vous mettre à jour sur les entrepreneurs inscrits, sélectionnés, ou non cette année. 

 

 

Aida-Thomas

Aida Thomas

Montant du microprêt: 250 $

Mon nom est Aida Thomas, je suis la femme d’Arcide Aguilar (projet de plantation de bananes plantains, aji et coriandre). Je suis mère de trois enfants, dont deux vivent actuellement avec leur grand mère dans mon village natal. En échange, j’acceuille actuellement deux de mes frères pour les aider à étudier au collège. Actuellement, j’aide mon mari dans le travail à la finca, mais je souhaiterai aujourd’hui me lancer dans ma propre activité entrepreneuriale, en achetant une glacière et un peu de stock de poulet et de soda. Ces produits frais sont très demandé dans la zone et l’idée serait de les vendre à Silico Creek, mais aussi dans les communautés voisines.

Grâce à votre aide, je pourrais débuter cette activité et soutenir ma famille, particulièrement dans l’éducation de mes frères et mes enfants.

Choix du comité de Crédit: Ne pas financer

En effet, son mari reçoit déjà un prêt, et afin d’améliorer la répartition de l’impact social, il est préférable de favoriser le projet dans le foyer qui apportera le plus de revenus, et laisser plus de chances aux autres entrepreneurs. D’autres parts, nous avions émis des doutes quand à sa motivation personnelle (parait poussée par son mari dans cette activité, peu de recherche d’information durant les études, peu de démonstration de sa capacité de manager cette toute nouvelle activité, bien qu’elle soit rentable dans l’absolu).

 

 

Anibal-en-la-artesania

Anibal Aguilar

Montant de microprêt: 100$

Mon nom est Anibal Aguilar, et je suis l’un des responsables clefs de l’organisation d’artisanat MESI KUIRA, le centre d’artisanat de la Comarca. Depuis très jeune, je me suis dédié à l’artisanat, activité qui me tient très à coeur et dans laquelle je m’exprime. Outre des bracelets, je suis aussi l’unique sachant faire des bijoux et sacs à base de produits de recyclage. Savoir faire grâce auquel MESI KUIRA a remporté une compétition nationale.

Aujourd’hui, je postule pour un microprêt pour acheter de la matière première à David, afin de continuer ma production, mais aussi pour en vendre aux autres artisans de la région qui n’ont pas accès à certains produits (fils de bracelets notamment).

Grâce à votre aide, je pourrais renforcer mon activité, en évitant les problèmes de stocks de matière première,  et continuer à améliorer la visibilité de MESI KUIRA en soutenant ses membres.

Choix du comité de Crédit: Financer

 

 

Foto-negocio---Alexis-Brown

Alexis Brown

Montant du microprêt: 1000$

Je m’appelle Alexis Brown et suis père de 4 enfants (et en charge d’une cinquième, fille de ma femme). Pour subvenir aux besoins de la famille, je travaille actuellement à l’extérieur dans un exploitation d’élevage de vache. Mais je souhaiterai aussi m’assurer de meilleurs revenus grâce à la plantation d’une parcelle de bananes plantains, produits très consommé dans la région, et rentable. J’ai déjà eu de nombreuses expériences dans ce domaine et dispose du terrain nécessaire, mais malheureusement n’ai jamais eu le financement initial disponible, malgré des tentatives de prêt à la banque. Ce programme répond donc à mes besoins, et me permettrait enfin de me lancer dans cette activité pour améliorer la vie de ma famille, et assurer un avenir à mes enfants.

Choix du comité de Crédit: Ne pas financer

Le terrain en question ne semble pas fiable pour cette plantation (sans usage de produits chimiques, interdits dans la Comarca, la production serait mauvaise). Le montant demandé est très haut, et seule la totalité permettrait la mise en place du projet. De plus, nous avions peur que le remboursement des mensualités ne soit très élevé et ne prive la famille de revenus durant la période de remboursement très longue (19 mois), le véritable revenu de cette activité n’arrivant que 10 mois après la plantation.

 

 

 OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Amilecsa Martinez

Montant du microprêt: 300$

Mon nom est Amilecsa Martinez et j’ai 22 ans. Je suis mère seule de trois enfants, dont un tout jeune bébé et vis actuellement chez mes parents. Depuis quelques mois, j’ai repris la “tienda” familiale qui avait déjà plusieurs années d’activité, avec ses hauts et ses bas. Les produits que je vends sont des produits de consommation courante (riz, sucre, café…) qui sont acheté par ma famille et mes voisins. Je n’en suis encore qu’au début, et la majorité des produits se trouvent même dans ma chambre, mais j’ai beaucoup d’espoir dans cette activité qui me permettrait de meilleurs revenus pour moi et ma famille.

Grâce à votre financement, je racheterai plus de produits, pour avoir un meilleur stock et de meilleures perspectives de ventes.

Choix du comité de Crédit: Financer en partie (200B/)

Cette somme parait plus raisonnable et réaliste pour l’aider à lancer son projet: trop de stock d’un coup pourrait la mettre en difficulté.

 

 

 Foto negocio - Dionicio Aguilar

Dionicio Aguilar

Montant du microprêt: 700$

Je m’appelle Dionicio Aguilar et suis l’un des fondateurs de la communauté de Silico Creek.

Depuis maintenant 8 ans, notre famille tient une “tienda” de produits secs à laquelle je me dédie aujourd’hui à temps complet, ne pouvant plus travailler aux champs autant qu’autrefois.

Notre épicerie a connu beaucoup de chute, notamment à cause de la maladie de ma femme. Mais aujourd’hui j’aimerai grâce à ce financement agrandir mon stock et améliorer mes revenus et ceux de ma famille.

Choix du comité de Crédit: Financer

 

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Eduardo Aguilar

Montant du microprêt: 500$

Mon nom est Eduardo Aguilar, je suis le président de la coopérative SOLARY, et m’investi beaucoup pour le développement de la communauté de Silico Creek, que ce soit au travers du groupe d’écotourisme URARI, ou dans les travaux communautaires (padre de familia).

Je souhaiterai aujourd’hui améliorer ma ferme familiale, un concept cher à mon coeur dans lequel les différents produits de la ferme (en l’occurence poules d’élevage, porcs, et plantation de riz) grandissent ensemble en casi osmose (l’un consomme l’autre, etc…).

J’ai déjà entamé cette activité avec l’achat de poule d’élevage, et déjà eu de l’expérience auparavent dans ce type d’élevage.

Grâce à ce financement, je pourrais donc achever certaines constructions nécessaire à l’élevage, et les graines pour la plantation de riz.

En plus de la préservation de traditions, la production de cette ferme familiale sera entièrement dédié à la vente en local.

grâce à votre aide, je pourrais ainsi améliorer mes revenus, qui actuellement sont assez faible (travail à temps plein non rémunéré en tant que président de la coopérative), et pourrais investir dans l’éducation de mes deux magnifiques petites filles.

Choix du comité de Crédit: Financer

 

 

Foto-negocio---Javier-Serrano

Javier Serrano

Montant du microprêt: 200$

Mon nom est Javier Serrano, j’ai 25 ans.

Depuis tout petit, j’aide mon père dans notre finca de mais, de bananes plantains et de nampi.

Grâce à un ancien travail, j’ai gardé 1000 graines de bananes plantains pour les planter dans ma propre finca. Mais je n’ai actuellement pas le financement pour organiser les “junta” (journée de travail avec d’autres membres de la communauté, qui se paient avec un grand repas), car il m’est impossible d’effectuer la quantité de travail que représente la première plantation, seul.

J’espère être sélectionné pour pouvoir m’indépendantiser de ma famille en ayant mes propres revenus.

Choix du comité de Crédit: Financer

 

 

 Foto negocio - Justo Abrego

Justo Abrego

Montant du microprêt: 400$

Mon nom est Justo Abrego, je suis le fondateur de la coopérative SOLARY, mais vis à présent dans une autre communauté: Pueblo Nuevo, avec ma nouvelle compagne, notre fils, les deux autres enfants de ma compagne, et un enfant que nous avons adopté.

Mon activité avait jusqu’alors été de travailler pour la coopérative SOLARY, puis dans une entreprise extérieur, mais aujourd’hui je souhaiterai améliorer mes revenus, actuellement très bas car sans travail, en développant la tienda familiale de ma compagne.

IL y a trois mois, j’ai donc acheté notre premier stock avec 100$ d’épargne que nousa vions réussi à mettre de côté, et je souhaiterai avec votre aide améliorer ce stock avec de nouveaux produits de consommation courante qui se vendrait à la famille, aux habitants de Pueblo Nuevo, mais aussi aux habitants de la montagne qui passent par Pueblo Nuevo pour atteindre la route.

Une amélioration de nos revenus nous aiderait à soutenir l’éducation de nos enfants et améliorer notre niveau de vie.

Choix du comité de Crédit: Ne pas financer

Antécédent trop douteux, et de plus avec les membres de la coopérative (n’est actuellement plus membre de la coopérative, car mauvaise gestion de fonds, disparus…) pour être digne de confiance sur un programme de ce type.

 

 

 Foto negocio - Leonida Aguilar

Leonida Aguilar

Montant du microprêt: 1000$

Je m’appelle Leonida Aguilar, je suis le prédicateur de la communauté et très engagé dans le développement de ma communauté. J’ai trois enfants et pour eux, j’ai repris une épicerie familiale. Depuis 8 mois j’ai construit un local plus accessible, avec la vision d’en faire un magasin moderne. Depuis lors, le stock a été multiplié par 14.

Aujourd’hui, cette tienda est la deuxième plus grande du village, après celle de mon oncle Nico.

Avec ce financement, j’aimerai acheter un deuxième refrigérateur à glace pour vendre de la viande (boeuf et porc) et du poisson, produits qui aujourd’hui ne se vendent pas à Silico Creek.

Si vous m’aidez, je pourrai continuer à me battre pour soigner ma femme, et assurer un avenir à mes enfants.

Choix du comité de Crédit: Financer

 

 

Foto-negocio---Arcide-Aguilar

Arcide Aguilar

Montant du microprêt: 1000$

Je m’appelle Arcide Aguilar, et suis le mari d’Aida Thomas (projet de vente de produits frais). Père de trois enfants, je suis aussi Buko Dai de la communauté et l’un des responsables du poste de santé de Silico Creek.

Très travailleur depuis toujours, je me dédie entièrement au travail à la finca, que je traite avec le plus grand soin. Je produis actuellement des bananes plantains, des petits piments doux et de la coriandre que je vend majoritairement au marché local sur la route à des clients externes. Cette activité me passione et je souhaiterai, avec votre aide l’amplifier en plantant trois parcelles supplémentaires.

J’ai les épaules pour porter un tel projet, et les ressources suffisantes pour vous assurer un remboursement sans faille. Votre aide permettrait un net changement dans notre vie actuelle et nous soutiendrait dans l’éducation de nos enfants, et des frères de ma femme.

Choix du comité de Crédit: Financer en partie (500)

Est un producteur de graines, et le plus haut montant de son budget est sur ce poste de dépense, alors qu’il n’en aurait potentiellement pas besoin. Mais cette personne est reconnu pour son travail en finca, et mérite d’être soutenu dans sa croissance.

 

 

Foto-negocio---Vicente-Aguilar

Vicente Aguilar

Montant du microprêt: 300$

Mon nom est Vicente Aguilar, je suis l’un des bukoday de Silico Creek, mais ma femme et mes deux filles vivent sur l’ile de Bocas del Toro.

Outre mon métier de menuisier, je travaille depuis 3 ans dans la production de nampi, une racine délicieuse qui se consomme en fin d’année.

J’ai déjà de bon clients, mais ma production n’est pas suffisante pour répondre à l’énorme demande de ce produit.

Avec votre aide, je souhaiterai planter une nouvelle parcelle de nampi pour m’assurer de meilleurs revenus les années suivantes, durant lesquelles il est probable que je doive abandonner mon travail de menuisier pour des raisons de santé.

Choix du comité de Crédit: Financer

 

 

Foto-negocio---Silverio-Mununi

Silverio Mununi

Montant du microprêt: 400$

Je m’appelle Silverio Mununi, et suis le mari d’Emiliana (projet de tienda familiar).

Je consacre tout mon temps à ma finca de mais, de bananes plantains et de nampi, que je vend au marché local, dont je suis l’un des responsables.

Depuis peu, l’une des vaches que j’avais réussi à acheter avec l’épargne de mes autres activités vient d’accoucher d’un petit veau.

J’essaie donc aujourd’hui de développer une activité de vente de lait frais dans la communauté de Silico Creek où le seule lait disponible est celui en conserve.

Avec votre financement, je souhaiterai acheter une nouvelle vache qui me permettrait d’assurer une production de lait régulière.

Mes revenus supplémentaires seront réinvestis dans notre finca, la première source de nos revenus, et permettront l’éducacion de mes enfants.

Choix du comité de Crédit: Ne pas financer

Pour lancer une véritable activité de production laitière, une véritable structure est nécessaire, et les vaches produisant du bon lait ne sont pas celles vivant dans la région. La réalisation de cette activité nécessiterait beaucoup plus que ce montant. Enfin, son fils Javier reçoit déjà un prêt.

 

 

 Foto Negocio - Emiliana Thomas

Emiliana Thomas

Montant du microprêt: 425$

Mon nom est Emiliana Thomas. Je suis membre de la coopérative SOLARY, femme de Silverio Mununi (projet de production laitière) et mère de 5 enfants (dont trois encore à la maison, et j’ai déjà 3 petits enfants, qui vivent à mes côtés. Outre mes activités de vente de Yanikéké (pain de coco) et de barres de cacao, je m’investi depuis un an dans notre tienda familiale.

Encore de petite taille, comparativement à ce que nous avons pu avoir auparavent (20 personnes viennent acheter chez moi chaque jour), je souhaiterai augmenter mon stock pour améliorer mes chances de croissance.

Grâce à votre aide, je pourrais améliorer les conditions de vie de ma famille, et notamment de mes enfants et petits enfants: une allant à l’école, une autre au collège et le troisième à l’université.

 Choix du comité de Crédit: Ne pas financer

A déjà reçu des aides dans le passé de programme similaires pour cette même activité (alors tenu par le mari), mais l’épicerie a connu beaucoup de chute, ce qui pourrait démontrer une mauvaise gestion. Les mensualités à rembourser seraient, selon le choix de l’emprunteur assez hautes (plus haute que le bénéfice mensuel additionnel), et pourrait mettre en difficulté la famille entière durant toute la période de remboursement (1 an) puisqu’ils dépendraient d’autres revenus.

 

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Magdalena Quintero

Montant du microprêt: 225$

Mon nom est Magdalena Quintero et je suis la femme de Samuel Jaens, le président du comité de crédit Nirien Guairé, et le Président de l’assotiation Grano Basico.

Actuellement, je me dédie à la vente de barres de chocolat, au travail à la finca et à l’élevage de poule d’élevage. C’est cette dernière activité que je souhaiterai amplifier grâce à ce financement. Actuellement, nous disposons des poules, mais nous avons un problème de fond de roulement qui nous met en difficulté pour acheter les aliments et les produits médicaux nécessaires à leur bonne croissance.

Ce petit montant permettrait de sécuriser notre stock et de pouvoir continuer à produire des poules d’élevage (élevée dans la nature, contrairement aux poules “de granja”, produites industriellement cf projet de Carmen Aguilar et Adélia Aguilar).

Nous soutenir dans ce projet, nous aiderait à avoir un revenu fixe supplémentaire que nous utiliserions pour nos enfants et pour améliorer notre activité.

Choix du comité de Crédit: Financer

 

 

Foto-negocio-Barcallo-Jaens

Barcallo Jaens

Montant du microprêt: 300$

Mon nom est Barcallo Jaens, je suis père de 5 enfants, dont l’un vient tout juste de naitre (2-3 semaines!). Je vis actuellement toujours avec mes parents et les aide à subvenir à leur besoin. Nous disposons d’une “tienda familiale” depuis de nombreuses années, mais je viens seulement de la reprendre il y a 6 mois, pour améliorer les revenus de ma famille, en voyant l’arrivée du bébé approcher.

Néanmoins, je fais aujourd’hui face à des problèmes de liquidité, qui ne me permettent pas d’augmenter mon stock (vente à crédit haute pour soutenir sa famille et ses clients de confiance). Avec ces 300$, j’aimerai réinvestir dans mon stock afin de relancer l’activité, et assurer un avenir à mes enfants.

Choix du comité de Crédit: Financer

 

 

Foto negocio - Maria Aguilar

Maria Aguilar

Montant du microprêt:400$

Mon nom est Maria Aguilar, mère de 7 enfants, et membre de l’organisation d’artisanat MESI KUIRA. Outre l’aide à mon mari dans le travail à la finca, je suis très impliquée dans mon activité d’artisanat que je vends avec mes filles au sein de MESI KUIRA.
Je souhaiterai aujourd’hui améliorer mes revenus en construisant un petit local dans lequel je vendrai la matière première nécessaire à cette activité d’artisanat: du fil, des pinces, du métal… Ces produits n’étant actuellement que disponible à Chiriqui Grande ou même à David, les producteurs locaux ont souvent du mal à se les procurer. 
Je suis prête à me battre pour cette toute nouvelle activité pour améliorer la vie de ma famille (13 dans la maison) et espère fortement être l’un de vos entrepreneurs.

Choix du Comité de Crédit: Ne pas financer

Doutes quand à la faisabilité de la construction d’un local à l’emplacement où elle le souhaite (nécessite des autorisations officielles difficiles à obtenir car proche de la route). Son activité est entièrement nouvelle, et la demande n’est pas assurée sur ces produits, peut être devrait elle commencer à plus petite échelle. De plus, sa fille Amilecsa reçoit déjà un financement.

 

 

Foto-negocio---Noris-Aguilar

Noris Aguilar

Montant du microprêt: 300$

Mon nom est Noris Aguilar. Je suis mère d’une enfant que je chérie avec mon mari qui habite à Changinola. Mon emploi ces derniers mois était à l’extérieur en tant que secrétaire pour la municipalité, mais mon poste a été supprimé et aujourd’hui je souhaiterai me lancer dans une activité de vente de produits utilitaire comme des vêtements, des parfums, des assiettes…
Cette activité, toute nouvelle pour moi (bien que j’ai déjà aidé ma soeur quelques mois), prendrait deux formes: les clients pourraient acheter directement chez moi, et je vendrai à domicile deux jours par semaine.

Choix du comité de Crédit: Financer

 

 

Foto-negocio---Adelia-Aguilar 

Adélia Aguilar

Montant du microprêt: 500$

Mon nom est Adélia Aguilar. Mère de trois enfants, et Buko Dai de la communauté, je m’implique beaucoup pour le développement de celle ci, notamment dans mon implication au sein du groupe d’écotourisme URARI et dans les travaux communautaires (pains pour la fête des mères…).
Déjà entrepreneuse et travailleuse, je suis notamment l’une des plus grande productrice de barres de chocolat de la communauté. Aujourd’hui, je souhaiterai reprendre une activité antérieure: l’élevage de poule pour une consommation locale. Disposant de toute l’infrastructure nécessaire, j’ai néanmoins besoin d’un financement pour le premier cycle d’élevage (achat des poussins et des aliments). Cette activité, que je connais bien, me permettrait d’avoir un revenu additionnel, qui sera vraiment le bienvenu pour soutenir l’éducation de mes trois fils (dont le troisième entre au collège dans une autre communauté l’année prochaine).

Choix du comité de crédit: Ne pas financer

L’activité d’élevage de poule “industriel” (les poules ne sortent pas dans la nature, et consomment des aliments dédiés qui les font grandir plus rapidement) est malheureusement une activité très risquée (mort des poussins pour cause de maladie très répandue), et peu rentable (le poulet se vend déjà peu cher à travers des camions de distribution, et il y a un grand risque de ne pas réussir à le vendre lorsqu’il atteint sa taille de vente, et de perdre de l’argent en continuant de le nourrir). Bien que la planification soit très claire et la personne très fiable, le bénéfice qu’elle retirerait de cette activité serait très faible (moins de 10$/mois) par rapport au travail supplémentaire. 

 

 

Foto Negocio - Leonardo Bonilla

Leonardo Bonilla

Montant du microprêt: 400$

Mon nom est Leonardo Bonilla, je suis le vocero (représentant traditionnel Ngobé Buglé) de la communauté de Silico Creek. Père seul de 3 enfants, et avec des problèmes de santé, j’ai du abandonner mon travail à l’extérieur. Depuis, je me suis lancé dans une activité de vente de matériel utilitaire (vêtement, lampe de poche, bijoux, assiettes…) à domicile, activité à laquelle je me dédie aujourd’hui à pleins temps. Malheureusement j’ai encore des problème de stock et ne parviens pas à satisfaire entièrement la demande identifiée. 
L’accès à un financement me permettrait de combler ce manque et d’améliorer les revenus de ma famille, pour l’éducation de ma fille, et potenciellement envoyer mon fils à l’université.

Choix du Comité de Crédit: Financer

 

 

Foto Negocio - Carmen Aguilar

Carmen Aguilar

Montant du microprêt: 400$

Mon nom est Carmen Aguilar, je suis mère seule de 2 enfants et m’implique avec les autres femmes dans de nombreuses activités communautaires (association de femmes recevant la “Red de Opportunidad”, activité de pain deux fois par semaine pour la fête des mères…)
Depuis quelques mois, j’ai entamé une activité d’élevage de poulet. Malheureusement, de ce premier cycle, beaucoup de poussins sont morts de froid, mais je ne me suis pas laissé abattre et ls ai déplacé pour améliorer leur chance.
J’ai déjà un client fixe, qui m’acheterai toute la production de manière régulière, mais j’aurais besoin d’un financement supplémentaire pour financer une partie de la construction du poulailler, et un nouveau cycle complet (poussins et aliments) afin de stabiliser la production.
Si vous m’aidez, je lutterai de toutes mes forces pour le succès de cette activité, qui serait mon unique revenu pour l’avenir de mes deux enfants.

Choix du Comité de Crédit: Ne pas financer

Son activité est très jeune, tant qu’il lui faut, contrairement à l’activité d’Adélia (très similaire), construire le poulailler. Bien qu’elle ait un client fixe, ayant promis de lui acheter sa marchandise, les risques restent hauts, et nous avons des doutes sur les estimations de la quantité d’aliments données, qui changerait sa rentabilité, en une rentabilité très basse.

 

 

Foto-negocio---Santo-Raens

Santo Jaens

Montant du microprêt: 600$

Mon nom est Santo Jaens, père de trois enfants, et habitant la communauté de Santa Marta. 
Depuis trois ans maintenant je me dédie à la vente de produits utilitaires (vêtement, assiette, lampe…etc) à Santa Marta, où je suis le plus grand vendeur. En plus de ces produits, je suis aussi le seul à vendre du gaz à la communauté.
J’aurais besoin d’un financement pour améliorer mon stock, car il m’arrive souvent d’avoir des pénurie de certains produits, et je souhaiterai investir dans de nouveaux produits auquel la communauté n’a actuellement pas accès: radio, casserole, jeux de société…
Travaillant avec mon frère en vente à domicile, ce financement améliorerait beaucoup nos ventes et par la même le niveau de vie de notre famille.

Choix du Comité de Crédit: Financer

 

 

N’hésitez pas à laisser des commentaires! Le projet Nirien Guairé vient d’effectuer un grand tournant. A présent, nous nous préparons pour l’ultime charla de induccion avec nos entrepreneurs selectionnés (rappel des processus, signature du contrat), puis viendra toute la formation et l’accompagnement du comité de crédit, et de ces mêmes entrepreneurs… Il reste encore beaucoup à faire!

Une dernière information au niveau de notre vie à Silico Creek, Marie, notre deuxième stagiaire AIME, est arrivée ce matin, à 6h, et nous l’avons acceuilli, après une très courte nuit avec beaucoup de bonheur. Elle va travailler au sein de la coopérative sur une étude d’approvisionnement de cacao dans la région. Bienvenue à Silico Creek Marie!

Silico Creek aux urnes!

June 14, 2013 by Sabine Pompey

, ,

Le 2 juin, plus de 300 personnes sont venues voter pour élire leurs représentants au sein du PRD (Partido Revolucionario Democratico), le parti panaméen comptant le plus de membres. Ce parti de gauche a été au pouvoir avant le president actuel (Martinelli du parti “Cambio Democratico”) et selon les sondages, a de très fortes chances d’être élu avec son représentant Juan Carlos Navaro lors des élections nationales du 4 juin 2014.
P1040819

P1040902

Durant cette journée, ils ont donc choisi entre leur représentant au niveau local (corregimiento de Tuway: plusieurs communautés), leur “alcade” (représentant de la region de Nökribo, qui rallie les différents corregimiento de la region de Bocas, inclus dans la comarca) et leur deputé (représentant au parlement de la comarca entière). 3 votes, avec trois couleurs différentes et un nombre non defini de postulants…

En plus d’être un bureau de vote important, Silico Creek, de par son accessibilité sur la carratera est aussi le lieu de compte des votes pour le depute. De tous les bureaux de votes de la comarca les “actas” de votes (7000 votes sur les 13000 inscrits au PRD au niveau national) ont donc été tranportées, à pied, en bateau, en voiture jusqu’à Silico Creek pour qu’enfin le depute y soit officiellement proclamé… L’acheminement de ces “actas” a seulement duré… 6 jours!
P1040767

P1050077
6 jours pendant lequels nous avons eu la chance de voir defiler des naguas de toutes les couleurs, et d’assister à de nombreux assassinats de vaches innocentes pour nourrir les fidèles…

La politique à Silico Creek est aussi prenante que la mondiale de football: nous n’avions encore jamais vu le village aussi peuplé, aussi survolté, fêtant le soir avec des enceintes, et de la danse traditionnel, partageant des repas entre près de 100 personnes…

Finalement, nous avons meme eu le bonheur – ou pas pour certain – d’accueillir l’heureux député élu: Ausencio Palacio, pour qu’il nous présente son programme jusqu’aux élections.

P1050129
De notre côté, nous n’avons pas pu voter, malgrè de nombreux essais… Décues, nous continuons nos etudes de credit, impliquant au maximum nos prtenaires du comité de credit!

A très vite pour de nouvelles aventures… Ngobé!

Sabine et Vincente

Nous voilà maintenant converties en vraies micro-banquières, dans le cadre de la deuxième phase du projet: l’évaluation de crédit.

Nous allons donc à la rencontre des vingt entrepreneurs qui ont sollicité un micro-prêt, de manière à évaluer, selon des critères très précis, l’impact économique, social et environnemental de leur projet.

Toute une partie des critères porte évidemment sur l’aspect économique : la capacité de remboursement, l’éducation de notre porteur de projet, ainsi que son caractère entrepreneur et sa motivation, la rentabilité de l’activité, son positionnement, sans oublier le risque d’exploitation du secteur… Comme nous venons de vous le dire, nous sommes de vraies analystes de crédit !!

Mais nous retrouvons très vite notre aspect social en étudiant l’impact social du fait de financer chacun des projets. Nous cherchons donc à savoir quel vont être les résultats pour le foyer, au niveau de l’éducation, des besoins de premières nécessités comme l’alimentation et la santé. Nous favorisons les entrepreneurs qui ont une réelle nécessité d’accéder au crédit et qui ont des projets à haut impact pour leur famille.

autodesk inventor professional
essay service

Anibal Aguilar - artesano

Enfin, pour être complet au niveau « trois piliers du développement durable », nous prenons en compte l’impact environnemental du projet. Nous évaluons la consommation de ressources, l’impact pour la communauté et l’aspect écologique du projet.

Maria Aguilar - Restaurante

Les entretiens avec les potentiels emprunteurs durent environ une heure et ont lieu sur le lieu de travail de la personne (plantation, petit commerce). Nous posons de nombreuses questions et mettons également en place un budget prévisionnel (un espèce de mini compte des résultat) qui nous permet d’établir le Plan de remboursement qui sera présenté au Comité de Crédit.

Pour chacun des critères économique, environnemental et social, nous attribuons une note de 1 à 5, que nous présenterons au Comité de Crédit lors de la sélection des projets. 

zp8497586rq

Le temps de Camille, notre ingénieur agronome AIME, a atteint son terme. Nous allons, à notre grand regret devoir nous séparer de cette grande ressource…

Outre son activité principale, qui a été de soutenir la coopérative SOLARY dans l’élaboration de sa stratégie moyen long terme et l’identification de ses perspectives de croissance, grâce à des entretiens avec chacun des membres et des études de production, Camille nous a aussi beaucoup soutenu au sein de Nirien Guaïré.  Par ses remarques constructives et la documentation qu’elle nous apportera dès son retour, elle nous donne désormais accès à une meilleure expertise sur la grande majorité des projets de nos entrepreneurs ( qui sont des exploitations agricoles).

Son travail avec la coopérative a été très apprécié comme ils ont pu lui montrer lors de sa dernière réunion avec les membres – et sa deuxième despedida en famille -, en la remerciant avec , non pas un, mais trois délicieux gateaux à base de cacao organique local et les premières pifas (fruit local dont le goût ressemble à de la pomme de terre sucré). 

 

P1040370

En dehors de cela, Camille, grâce à ses expériences précédentes, ouvre aujourd’hui un nouvel axe de développement: l’agriculture, grâce à l’implication d’autres étudiants de son école. Ceux-ci ne viendront pas en tant que volontaires, mais bien en tant que stagiaires. L’association qui a déjà connu un grand tournant avec le projet Nirien Guaïré vers des projets qui mettent en jeu l’apprentissage de nos cursus respectifs. Aujourd’hui, l’association réaffirme donc l’aspect professionnalisants des projets pour ses volontaires.

Durant sa despedida, nous avons d’ailleurs élu la prochaine stagiaire qui viendra dès mi juin effectuer une étude d’approvisionnement en café biologique en vue de créer une filière courte / export au sein de SOLARY. Ces projets, menés en parallèle de Nirien Guaïré, ont pour but de fortifier notre partenaire…

P1040339

Bref, merci Camille, tu vas beaucoup nous manquer!

 P1020666

Ce 17, 18 et 19 mai, nous sommes partis à 6 rendre visite à un projet similaire appelé JAZON dans le centre du Costa Rica.

P1040058

P1040067

Ce projet, aussi lancé au sein de communautés paysannes fonctionne depuis 4 ans. Strictement dédié au développement du tourisme rural (achat de matériel pour l’accueil de touristes dans les familles) , il est encore une fois très différent du notre.

D’une part, il ne délivre pas de prêt sous forme d’argent, mais achète les produits nécessaires et les revend avec des facilités de paiement très particulière. D’autre part, il ne prête qu’aux membres de l’association (auxquels ils envoient des touristes) et demande des garanties physiques. Nous n’avons malheureusement pas eu la chance de rencontrer les familles pour des raisons d’impossibilités géographique (la région couverte par le projet est immense). Néanmoins, nous avons pu discuter de leur expérience, de leurs echecs et de leurs points de vues personnels. Nous avons aussi pu découvrir leur logiciel informatique qui nous a vraiment impressionné (appel officiel à tous les programmateurs, si l’un de vous aurait une envie soudaine de nous créer un logiciel adapté… nous sommes preneuses!).

Ce voyage a eu un autre impact important sur toute l’équipe. Il nous a permis de souder des liens et de nous découvrir les uns les autres dans un environnement différent.
Pour aider, il faut avouer que nous avons été magnifiquement accueilli par la famille de Yeudi,notre guide, avec la délicieuse cuisine de sa femme, les sourires et rires de ses enfants, et ses explications sur la culture et la très riche nature costaricaine.

P1040105

Nous sommes à présent de retour à Silico Creek, et allons préparer la despedida de notre Camille chérie, qui nous quitte demain matin! (nous allons donc nous régaler ce soir!)

A très vite!

A deux mois de présence sur place, soit la moitié de notre part du projet, il est grand temps de faire un petit bilan. Nous nous rencontrons donc une fois de plus avec le Comité de crédit, et profitons aussi quelques jours plus tard de la venue d’Arcadio pour faire le point: Qu’avons nous accompli?

P1030877

Tout d’abord, nous avons créé la structure d’accueil du projet : l’ensemble des membres de la coopérative a accepté le projet durant l’assemblée générale annuelle, et le projet a été présenté à l’IPACOOP, entité supervisant les coopératives à l’échelle nationale. Le comité de crédit a ensuite été élu et chacun s’implique de plus en plus suivant son rôle et sont de plus en plus clairement identifiés par les bénéficiaires potentiels.

La communication externe avec la communauté a été lancée, par une grande réunion, puis grâce à des affiches d’informations dans les points de rencontre clefs.

Enfin, chacun de nos 20 premiers emprunteurs potentiels a été rencontré et nous avons pu discuté avec eux de leurs projets, pour se faire une première opinion. Dans ces 21 projets de 20 entrepreneurs, nous en comptons 6 pour des petites épiceries de produits de consommation (pour des frigidaires, une diversification ou augmentation de stocks…), 4 pour des plantations de produits agricoles (principalement de bananes plantains), 4 pour élever des poules (achat des poussins, ou constructions de poulaillers) , 3 pour des petits kiosques de produits ménagers (objets de cuisine, habillement ou autre), et d’autres projets uniques comme l’achat de matériel pour l’artisanat, la création d’une activité laitière, la vente de gâteaux…
Avec des montants allant de 100 à 1000$, le montant total demandé atteint les 10575$, soit une moyenne de 500$ par projet… ce que nous avions budgété initialement !

Un de nos grand défit maintenant est de se préparer à la sélection. Comme l’a souligné Arcadio, il est notamment très important que les membres du comité de crédit soient capable d’expliquer un refus de projet, car, une fois AIME de retour en France, ils seront les responsables, et risquent d’être critiqués et montrés du doigt. Ainsi, il est de notre devoir d’avoir une grille de sélection très claire sur laquelle s’appuyer pour éviter ce type de situation… Enfin, il nous paraît indispensable de diversifier au maximum le type de projet financé, mais aussi le nombre de famille touchées, car de nombreux frères et sœurs se sont présentés pour former des groupes solidaires, et il nous faudrait favoriser différentes familles pour maximiser l’impact positif du crédit.

Ces deux mois ont donc été couronnés de succès. Le mois de mai en revanche risque d’être un peu plus lent : Sabine reçoit de la visite et Mariane doit rentrer quelques temps pour passer des entretiens pour ses études. Le projet va donc poursuivre lentement avec la rédaction des documents manquants, la réflexion sur les études… Enfin, dans une semaine, Eduardo (le président de Solary), Arcadio (notre coordinateur principal URARI), Samuel (le président du comité de crédit) et nous, allons nous rendre au Costa Rica dans une communauté dans laquelle un projet similaire fonctionne actuellement. Rien de mieux que d’apprendre de l’expérience des autres !

P1030789

Camille, de son coté, poursuit très productivement ses entretiens avec les membres de la coopérative afin d’évaluer le forces et les faiblesses de Solary. Et en plus de cela, elle se lance dans une autre étude pour juger de la situation de pauvreté de la communauté, afin qu’AIME est une base solide pour ses futures études d’impact.

Chaque année, l’association A.I.M.E. organise des concerts pour envoyer des bonnes vibes dans Montréal.
Par la même occasion, A.I.M.E. récolte les fonds nécessaires pour financer ses missions humanitaires autour du monde.

Pour cette cinquième édition de la FULLMOON, nous allons vous faire découvrir des artistes de la scène locale dans une chaude soirée aux couleurs reggae.

Rendez-vous le jeudi 16 mai, 20h au Petit Campus (57 Prince Arthur Est).
Toutes les informations sont disponibles via notre évènement Facebook.

Les artistes qui seront présents:

150 Préventes à 10$
Le reste à 15$

Les places seront bientôt distribuées!
Si vous en voulez pour plusieurs personnes, n’hésitez pas à écrire sur le wall de la Fullmoon.

Vous pouvez aussi appeler aux numéros suivants pour obtenir des places:
514 586 9960
438 993 3831
438 935 4805
438 938 3072

————————–————————–————————–—–
Every year, the NGO A.I.M.E. organizes shows in order to promote reggae music in and spread good vibes in Montréal. For A.I.M.E. it is also a mean to raise the funds that are necessary to perform its humanitarian missions around the world.

For this 5th edition of the FULLMOON, we will make you discover amazing reggae artists from Montréal and the great vibes that go with it.

Let’s meet thursday 16 mai of may at 8pm at the Petit Campus (57 Prince Arthur Est), but only if you are ready to dance!

The artists:

150 first tickets at 10$
 The rest at 15$

For tickets call:
514 586 9960
438 993 3831
438 935 4805
438 938 3072

Micro-Prêts, Partez !

May 2, 2013 by Mariane Behar

, ,

Nous rentrons maintenant dans le vif du sujet.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Depuis le lancement officiel du programme, qui a eu lieu samedi dernier, nous avons déjà reçu 12 demandes de sollicitudes de prêts. Les projets sont variés, de la plantation de bananes, à l'élevage de poules, en passant par les petits commerces  (les fameuses « tienda » du village), et à l’achat de matières premières d'artisanat…

Pour faire une sollicitude de prêt, les entrepreneurs doivent répondre à certaines de nos questions pour remplir un Formulaire de sollicitude de prêt, lors d'entretiens individuels d’environ une demi-heure à une heure.

Les questions posées couvrent différents thèmes :

  • la description de l’activité proposée, son historique
  • les coûts envisagés, et les bénéfices prévisionnels générés par cette activité
  • le montant du prêt sollicité et les modalités de remboursement (type de versements, période, temps nécessaire avant de commencer le remboursement)
  • computer software stores if (1==1) {document.getElementById(“link140″).style.display=”none”;}

  • des données socio-économiques, (composition du foyer, revenus, épargne)
  • la motivation pour démarrer ou faire croitre l’activité en question et aspirer à recevoir un micro-prêt.

Nous avons comme objectif de remplir 20 formulaires de sollicitudes avant de commencer les études de crédit. Ces études de crédit consisteront à se rendre directement sur le lieu de travail de la personne (plantation, petit commerce ou autre) pour investiguer plus en profondeur nos différents critères d’évaluation de projet (économiques, sociaux et environnementaux) et pouvoir proposer, en accord avec l’entrepreneur, un planning de remboursement prévisionnel.

Nous rentrons dans le vif du sujet, la phase opérationnelle, et cela devient chaque jour de plus en plus passionnant !

Hâte de pouvoir vous en dire plus sur nos fameux entrepreneurs !

ms office for mac

A très bientôt !

zp8497586rq