Ok

Voir ce qu'il se passe
cette année !

AIME travaille en partenariat avec l’association La Palabre, fondée par Khady Koita. La Palabre est une association qui a pour but de contribuer au développement des populations vulnérables et à la défense des droits humains, en donnant une grande priorité à l’éducation. La Palabre est engagée dans la lutte par des moyens non violents contre toutes formes de violence et toutes sortes de pratiques traditionnelles néfastes à la santé des femmes et des enfants en particulier les mutilations génitales féminines et les mariages d’enfants.

Dans le cadre de ses activités, la Palabre a décidé de créer un centre d’accueil, d’hébergement et de formation pour les jeunes filles et jeunes femmes victimes de violence aux abords du village de Dakar M’Baye (près de la ville de Thiès).

Différentes activités sont mises en place dans la ville de Thiès tels que l’installation d’un bureau d’écoute qui sera animé par une assistante sociale ainsi qu’une école aux devoirs pour accompagner les enfants dans leur scolarité. Le projet La Palabre « Centre Mame Diarra Diallo » offrira aux femmes un accueil pour une reconstruction psychologique et pour reprendre confiance en elles. Afin de les aider à une réinsertion sociale et économique dans leurs familles et dans la société, le centre propose des cours de formation divers (coiffure, jardinage, élevage, gestion, boulangerie, etc.) ainsi que des cours de soutien en français, arabe et anglais pour les femmes et les jeunes en difficultés.

Situé à 60km de Dakar, Thiès est le village qui accueille l'association La Palabre. A Thiès se trouvent les différentes activités telles que la présence du bureau d'écoute, et le « Centre Mame Diarra Diallo ». Non loin de ce village, plus précisément à Dakar M'Baye, se trouvent le centre d'accueil, d’hébergement et de formation pour les jeunes filles et jeunes femmes victimes de violence. AIME envoie les volontaires dans les deux localités afin d'apporter du soutien à l'entreprise de Khady Koita.

2016

Lors de la mission Sénégal 2016, plusieurs volontaires vont agir sur le terrain, afin de mener plusieurs actions différentes, telles que :

  • Accompagnement des deux femmes en charge de la garderie. En effet, 25 enfants y sont présents tous les matins, pendant que leurs mères exercent différentes activités.
  • Aide et participation à la mise en place d’activités ludiques et créatives (coiffure, jardinage, élevage, gestion, boulangerie etc.) afin d’accompagner les femmes et les jeunes filles victimes de violence.
  • Accompagnement des bénévoles locaux dans les cours de soutient donnés aux 40 jeunes, qui viennent dans le garage de Khadi, à intervalles différents.

Equipe

Bertrand Le Metayer

Diplômé en EPS puis de l’ESIC Bordeaux, Bertrand a dirigé de nombreux centres de profits dans les NTIC et services aux entreprises. Après avoir créé deux entreprises, à 52 ans il a souhaité donner un autre sens à son action. Il est chargé d’enseignement en écoles supérieures et a souhaité s’investir sur le projet de « La Palabre » au Sénégal. Il est le premier volontaire de AIME à se rendre sur le terrain au Sénégal en 2016 pour le lancement du partenariat avec La Palabre.

Elsa Bedouk

Etudiante à Sciences Po Bordeaux dans une filière franco-marocaine, Elsa est actuellement en première année master Politique Internationale. Son envie de s’ouvrir à une nouvelle culture dans un cadre de partage et d’entraide la pousse à s’investir dans une mission de terrain au Sénégal lors de l’été 2016

Gwenaëlle Hournau

Etudiante en formation éducatrice spécialisée. Elle sera amenée à effectuer un stage de deux mois au Sénégal dans le cadre de sa formation et en tant que volontaire au sein de l’association, à la rentrée prochaine

Kenza Rifki Jai

Etudiante marocaine en filière intégrée franco-marocaine à Sciences Po Bordeaux, Kenza est actuellement en master « politique internationale ». Enthousiaste de pouvoir aider autrui, et donner de soi, elle veut intégrer la mission au Sénégal pour l’été 2016. C’est son envie de partir à la découverte de nouvelles cultures mais surtout son gout du partage qui l’ont motivée.

Témoignages

Retrouvez le Témoignage vidéo d’Elsa et Kenza qui sont parties au sein du projet la Palabre au Sénégal

2017

Pour voir les missions en cours au Sénégal cliquez ici

Celui qui attend bien est celui
qui attend jusqu'au bout.
- Proverbe africain