Laurine : « Je suis ravie d’avoir apportée ma pierre à l’édifice au sein de HCA et il me tarde de revenir »

Laurine : « Je suis ravie d’avoir apportée ma pierre à l’édifice au sein de HCA et il me tarde de revenir »


Bonjour à toutes et à tous,
 
Je m’appelles Laurine et j’ai 23 ans. Je suis partie faire de l’humanitaire durant mon année de césure. J’ai décidé de m’engager avec AIME et plus particulièrement en Honduras car je trouvais le projet tout simplement magnifique et que nous avions une large marge de manoeuvre. Je suis donc arrivée en Honduras en Février 2019 et je suis restée sur place c’est à dire dans le village d’El Porvenir pendant 6-7 mois. J’étais clairement apeuré par l’idée même d’aller dans un pays comme l’Honduras de par tout ce qu’on entend sur le climat actuel qui règne la bas. Mais très vite je suis tombée amoureuse de ce pays et du village d’El Porvenir, situé sur la Côte Caribéenne. 
 
 
Le projet est solidement installé dans le village depuis presque 10 ans ce qui permet à l’Association d’avoir un certains réseau sur place et de pouvoir proposer un programme éducatif aux enfants dans 3 différentes locations à El Porvenir. Nous appelons nos structures PEP Centro, PEP 2 et PEP 3.
 Tout d’abord, il faut savoir qu’au Honduras les enfants vont à l’école uniquement le matin ou l’après midi. Nous intervenons donc durant l’autre partie de leur journée. Le but de Honduras Child Alliance est de proposer un lieu sécurisée aux enfants avec des règles et valeurs tout en leur permettant de s’exprimer. Nous articulons donc la semaine autour de 3 thèmes majeurs : l’anglais / l’art & les sciences / ordinateur et littérature espagnole. Les enfants n’ont aucunement la contrainte de venir, c’est suivant s’ils le veulent ou non.
Par ailleurs, HCA a développé un programme alimentaire qui nous permet de proposer aux enfants tous les jours un Snack sous forme de goûter mais équilibré ! 
C’est fascinant de voir leur intérêt et de les voir grandir un peu plus tous les jours. Ils sont bourrés d’énergie mais toujours très bienveillants. Ils sont curieux et à la fois mal à l’aise face à de trop grands changements. J’ai eu la chance de rester longtemps sur place et du coup de pouvoir tisser de véritables liens et connexions avec eux. J’ai hâte de suivre le cours de leurs aventures mais surtout de revenir à El Porvenir afin de voir comment ils ont grandi. 
 
 
Etre en classe avec des enfants demandent énormément de préparation en amont: préparation des programmes pour les enfants de tous les jours de toutes les PEP classes, préparation du SNACK, organiser le matériel pour chaque classe, etc. Mais la récompense est largement à la hauteur de ces efforts. 
 
Nous intervenons également auprès des adultes d’El Porvenir en leur proposant des cours d’anglais 2 fois par semaines découpés en 4 niveaux. Nous organisons ainsi des sessions de 3 mois durant lesquelles ils peuvent presque profiter d’un prof particulier. C’est très enrichissant de pouvoir avoir une telle proximité avec les adultes de la communauté. C’est aussi (il faut être honnête) reposant de travailler en lien avec des adultes. 
 
 
Nous (les volontaires) vivons tous ensembles au sein de la communauté dans une maison près de la plage et une autre dans le centre. La maison propose le stricte minimum mais c’est largement suffisant. Mon expérience en Honduras c’est aussi des rencontres très fortes sur le plan amicale avec des gens provenant des quatre coins du monde. C’est très enrichissant mais terriblement compliqué lors de la séparation. Nous tentons actuellement d’établir le continent du prochain lieu de rendez-vous !
 
 
Je suis ravie d’avoir apportée ma pierre à l’édifice au sein de Honduras Child Alliance et il me tarde de revenir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *