Nicaragua

Nicaragua


República de Nicaragua

Situation géopolitique actuelle

Depuis avril 2018, le pays traverse une importante crise politique suite à l’opposition de la population au gouvernement de Daniel Ortega. Les manifestations ont commencées lors d’une énième augmentation des taxes en avril et ont été réprimées avec la force. Ortega a été condamné par la communauté internationale de violations des droits de l’homme et le population demande à voix haute des nouvelles élections.

La crise d’aujourd’hui a un fort impact sur le bien être de la population. Plusieurs milliers des personnes ont perdus leur travail, surtout dans le secteur lié au tourisme. Les projections actuelles pour 2018 indiquent que d’ici la fin de l’année, 57,3% des Nicaraguayens seront en situation de pauvreté.

Histoire du pays

Le passé du pays est marqué par la colonisation espagnole qui a duré jusqu’au XIX siècle. L’Indépendance n’a pourtant été que théorique puisque le pays rentre ensuite sous l’influence impérialiste américaine. Le vrai tournant vers l’indépendance est marqué en 1979 lors de la révolution sandiniste qui libère le pays de la dictature de la famille Somoza, au pouvoir depuis un quart de siècle.

Le parti de gauche au pouvoir représentant de la révolution est le Frente Sandinista de Liberacion Nacional (FSLN), dont le président est Daniel Ortega depuis 2006. Cependant, ne répondant pas aux attentes du peuple, il déçoit une partie des sandinistes qui ne se reconnaissent plus dans la figure de Ortega.

L’île d’Ometepe

Selon la culture populaire locale, l’île d’Ometepe était auparavant la maison des Dieux – l’équivalent de notre Mont Olympe et les deux volcans aujourd’hui connus sous le noms de Maderas et Concepción étaient nommés à l’époque respectivement Coatlán : la maison du Soleil et Choncoteciguatepe : le frère de la Lune. Peuplée par des populations autochtones puis devenue un refuge de pirates pour ensuite passer sous la colonisation espagnole, l’île possède une histoire riche et fascinante.

L’île comporte environ 40 000 habitants, elle se situe à l’intérieur du lac Cocibolca dans le département de Rivas. Tourisme et commerce sont les principales activités exercées autre que l’agriculture et la pêche.

Culture et traditions 

Le Nicaragua est un pays culturellement très riche avec un peuple très fier. L’esprit sandiniste et la fierté de la révolution restent ancrés dans l’âme de la population même si aujourd’hui ce sentiment se mélange à une désillusion politique très forte. La plupart des nicaraguayens croient en la révolution, en la possibilité de changer les choses, ce qui a auparavant et aussi aujourd’hui attiré la sympathie de la communauté internationale. Aujourd’hui, ils reprennent le valeurs sandinistes pour se battre contre la corruption du parti au pouvoir.

Les femmes ont une place assez égalitaire au sein de la société. Le Nicaragua se fait remarquer pour ses conditions de travail égalitaires entre hommes et femmes. Pourtant il ne faut pas oublier qu’il y la sangre latino qui court dans les veines locales, donc si vous êtes une femme, attendez-vous à recevoir des exclamations d’admirations dans la rue.

Religion : La religion nationale est le christianisme avec une majorité des catholiques (plus de la moitié de la population) et de protestants (environ un tiers de la population).

Nourriture : La cuisine nicaraguayenne est assez riche.  A la base de la cuisine on trouve le riz, les haricots rouges et les bananes plantain, accompagnés par les tomates et des œufs, de la viande ou de poissons. Le plat typique national est le nacatamal. Plat complet par excellence, il est cuit dans une feuille de banane dans laquelle il y a pratiquement tous !

Usage vestimentaire : Culturellement assez ouverts  ils ne vont pas juger les personnes portant des shorts et des t-shirts. En revanche,, si vous êtes une femmes, vous allez très probablement recevoir des remarques admiratives assez explicites dans la rue. Pourtant la tradition vestimentaire du pays  privilégie des vêtement assez couverts au niveau de la poitrine pour les femmes et des bas qui arrivent au genoux.

Condition de vie

  • Climat :  Tropical chaud humide divisé en deux saisons, appelé respectivement « verano », généralement de fin novembre à début mai (saison estivale avec climat sec et chaud et température moyenne de 30 degrés) et « invierno » de début mai à fin novembre (saison soi-disant hiver avec un climat humide et pluvieux et une température moyenne de 33 degrés).

 

  • Langue principale : Espagnol

 

  • Décalage horaire :   le Nicaragua est positionné dans le fuseau horaire  UTC-6. Par rapport à la France qui observe une heure d’été, il faut prévoir un décalage horaire qui change dans l’année.  Par exemple un 16h en France correspond à un 9h au Nicaragua.

Infos pratiques 

Visa : Les ressortissants français n’ont pas besoin d’un visa pour entrer dans le pays pour un séjour de maximum 90 jours. Une taxe de 10 dollars américains (USD) est demandé lors de l’entrée dans le pays. Il est donc nécessaire de prévoir cette somme à l’avance (l’euro n’est pas accepté à la douane).

 

En cas de transit par les États-Unis, il faut prévoir une autorisation de voyage électronique (ESTA), dont le formulaire est à compléter en ligne.

Vaccins : Les vaccins contre la fièvre jaune et l’hépatite A sont obligatoires. Vaccin contre rage, DTP, et hépatite B sont fortement recommandés.

Monnaie : La monnaie locale officielle est le cordoba (NIO) mais il est également possible de payer en dollars américains. 1€ = 37 NIO  et 1 US$ = 32 NIO. [dernière MAJ 7 novembre 2018]

Année scolaire : L’année scolaire commence en janvier et se termine en novembre.

 

Pour toute d’information relative à l’état de sécurité actuelle du Pays, se référer aux sites France Diplomatie  et Ariane.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *