Adrien: « Suivi des entrepreneurs – Ep.2: Comme sur des roulettes »

Adrien: « Suivi des entrepreneurs – Ep.2: Comme sur des roulettes »


Bonjour à tous !

 

Deux mois après mon arrivée à Silico Creek, je reviens au rapport du projet Crecer Juntos Panama. Le mois dernier, je vous ai laissé sur la procédure conjointement conceptualisée avec Victor et Laura, et notamment sur les méthodologies comptables annexées aux deux modèles entrepreneuriaux présents dans la communauté. Sans surprise donc, il aura été question pour moi, ce mois-ci, d’appliquer mais surtout d’ajuster ces méthodologies afin d’évaluer le niveau de compréhension de chacun des entrepreneurs.

 

A partir du 7 septembre, date durant laquelle tous nos gestionnaires effectuaient leur remboursement – à l’exception de deux à qui il fut toléré un délai exceptionnel – je commençai mon suivi individuel. Donnant la priorité au sept gérants des tiendas et buhonerias, je constatai déjà une forte envie d’apprendre. J’essayai donc, dans la mesure de mes capacités linguistiques et de mes connaissances pratiques, de leur inculquer les bases d’optimisation d’entreprise. En fin de compte, trois d’entre eux saisirent le tout instantanément et sans difficultés. C’est d’ailleurs pourquoi je n’eu aucune hésitation à les transférer lors du suivi du mois d’octobre, à Alfredo, membre actif du comité de crédit Solary. Quant au quatre autres restant, je décidai de les garder sous mon aile encore un temps afin qu’ils assimilent intégralement l’utilité de la comptabilité.

 

Du 23 au 30 septembre, je rentrai à Montréal pour des raisons professionnelles. A mon retour le 1er octobre à Silico Creek, je dus, sans attendre, réaliser l’inventaire des sept tiendas/buhonerias avec l’aide d’Alfredo, mon fidèle assistant jusqu’ici. C’est seulement une fois cette tâche accomplie que je pus finalement passer à la série de questions propres au suivi des entrepreneurs, et dès lors obtenir les premières informations relatives à leur activité – ces questions traduisent en quelque sorte en mots ce qu’accomplit la méthode comptable. Ces informations feront, à l’avenir, offices d’indicateurs de mesure quant à l’évolution de chacun des projets entrepreneuriaux.

 

J’ai précisé jusqu’ici que cette démarche fut assignée seulement auprès des gérants des magasiniers. En ce qui concerne les producteurs agricoles, la méthode s’est avérée différente dans la mesure où je ne disposais – et ne dispose d’ailleurs toujours pas – de connaissances réelles sur le développement agro-alimentaire du platane, nampi, aji, et autres produits locaux. Nul besoin fut-il de prétendre quoi que ce soit; à la place, je me contentai de créer un registre axé vers une simple analyse mensuelle du bénéfice, leur permettant au moins de prendre conscience de leurs rentrées et sorties d’argent.

 

Aujourd’hui, je suis fière d’annoncer que le projet de micro-crédit est bel et bien fonctionnel, mais aussi que le suivi des douze entrepreneurs est enfin implanté. En effet, c’est cette même méthode qui sera durant ce mois-ci transmise aux membres du comité de crédit afin qu’ils puissent assurer le maintien du projet, en attendant un prochain volontaire sur place.

 

De plus, j’ai le plaisir de vous informer la validation d’un prêt de 500$ octroyé en faveur de l’organisation Urary, responsable de l’activité éco-touristique de la communauté. Sachez que cette somme à d’ores et déjà été dépensée à des fins promotionnelles de l’organisation – impression de flyers – et qu’il s’agit maintenant d’en constater ses effets. À propos, un premier couple de touriste américain est venu passer deux jours à Silico Creek, profitant des activités proposées par l’organisation. Si une chose est sûre, c’est qu’ils ont sincèrement apprécié leur séjour au sein de la communauté !

 

Quant à moi, je me porte bien. Le moral et le physique se maintiennent, et avec un mois restant au calendrier, je me rappelle chaque jour d’essayer d’en profiter un maximum. Car, n’oublions pas que ce projet ne s’appelle pas « Grandir Ensemble » pour rien. Ici, la vie est simple, et c’est bien ce qui fait tout son charme. Je retourne donc vaquer à mes activités. On se reparle le mois prochain pour mon dernier rapport.

 

Jatuaida !

A bientôt !

 

Adrien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *