Rym: « Un grand pas pour la communauté »

Rym: « Un grand pas pour la communauté »


Après un début de semaine marqué par la découverte touristique de tout ce que Silico Creek a à offrir, nous avons eu un week end bien chargé. Chris et Marie, responsables de la communication autour de l’éco-tourisme dans la région de Bocas, ont organisé avec Urari une randonnée aux cascades Mataguineo ainsi qu’une journée typique dans une exploitation agricole. Ces excursions leur ont permis d’avancer à grande vitesse dans leur création d’un fascicule ainsi que d’un manuel de vente destiné à des agences de voyages de Panama City. À partir de jeudi avait lieu le « taller de jovenes », soit 3 journées de formation et de sensibilisation des jeunes du village a des problématiques de société, animées par des membres d’associations d’aide aux jeunes panaméennes et costaricaines. Samedi après midi, Solary, Urari et Aime organisaient « une charla de motivacion », un événement à destination des jeunes du village. Il s’agissait de leur présenter les opportunités d’engagement auprès des organismes communautaires. Ce fut donc l’occasion pour nous de rencontrer les forces vives de la comarca mais aussi ceux des villages voisins, des jeunes dynamiques et motivés. Enfin, point d’orgue du travail de plusieurs mois de Sabine, Mariane, repris par Sophie et Rym : « la charla de induccion ». C’est l’évènememt majeur du projet Nirien Guaire, puisque nous avons octroyés les micro-prets a chaque entrepreneur, les 2 ordinateurs offerts par l’entreprise SAP France ont été offerts à Urari et Solary, et Rym et Sophie ont fait une présentation des indispensables de « l’emprendedor exitoso ».

 

Tout le monde était très enthousiaste, chacun des fondateurs de Solary et d’Urari a pris la parole pour rappeler l’importance d’un tel projet et la responsabilité qu’a chaque micro entrepreneur vis a vis de la communauté. En effet, il s’agit d’un fond rotatif, et pour que la communauté de Silico Creek en bénéficie a long terme, il faut que tous les prêts soient remboursés a temps. Arcadio, fondateur d’Urari a cité Muhamad Yunus et a rappelé l’opportunité que représentait le projet Nirien Guaire – Crecer Juntos, pour une communauté indigène qui ne peut avoir accès au crédit faute de garanties, et qui souffre une absence d’offre d’emploi. Comme la tradition le veut, la Charla s’est conclue par un repas partagé avec tous les micro entrepreneurs.

 

C’est un micro prêt pour l’homme et un grand pas pour la communauté !

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *