Estelle : « J’en garderai toujours un merveilleux souvenir et Minmahaw me manque déjà »

Estelle : « J’en garderai toujours un merveilleux souvenir et Minmahaw me manque déjà »


Bonjour à toutes et à tous,
Je m’appelle Estelle, j’ai 23 ans et je suis partie 3 mois à Mae Sot en Thaïlande dans le cadre
de mon stage de fin de licence. J’ai été la première volontaire AIME à effectuer une mission
à Minmahaw School, une école pour réfugiés et migrants birmans. J’y ai enseigné l’anglais
mais aussi d’autres classes comme des cours de débat, d’informatique et beaucoup d’autres
activités.

Avant de partir, j’avais pas mal d’appréhensions car c’était ma première expérience en tant
que bénévole mais aussi la première fois où j’allais enseigner. Mais d’un autre côté je savais
que j’allais vivre une expérience unique et enrichissante.
Passer trois mois à Minmahaw s’est avéré être bien plus que ça. Malgré que ma mission fût
de courte durée, l’intégration s’est faite rapidement et je me suis tout de suite sentie chez
moi dans cette grande famille que forme l’école.

Minmahaw est un lieu unique. J’y ai rencontré des personnes d’une générosité incroyable,
toujours souriantes et pleines d’énergie. On se sent très vite à l’aise à Minmahaw du fait que
ce soit une petite structure mais aussi par l’ambiance, la convivialité et l’énergie positive de
l’école. Très vite le lien se créé avec les étudiants et les autres bénévoles. Les étudiants sont
toujours partants pour partager et faire découvrir leurs cultures et traditions en discutant ou
en invitant les volontaires à participer à leurs célébrations, ce qui est une super occasion de
passer du temps avec eux en dehors du cadre des cours et c’est toujours très fun !

Le programme que propose Minmahaw est assez particulier car bien qu’il soit intense, le
bien-être et l’épanouissement des étudiants passe toujours en premier. L’enjeu est
important et le sérieux est primordial, mais tout cela se fait toujours dans la bonne humeur !
Les étudiants sont poussés à développer un esprit critique et une ouverture d’esprit à
travers de nombreuses activités, toujours plus intéressantes les unes que les autres.

Ces trois mois étaient extrêmement enrichissants et forts en émotions. Chaque journée était
remplie de joie, de rires et d’émotions de manière générale ; que ce soit durant les activités
ou même pendant les cours !

Je pense que si je devais décrire cette mission en une phrase, je dirais que j’ai surement plus
appris des étudiants qu’ils ont appris de moi. Ils sont toujours prêts à partager, échanger et
apprendre des uns et des autres. J’ai découvert des personnes profondément gentilles et
tellement touchantes. On s’attache très vite à tout le monde et le départ était assez difficile,
mais ça valait le coup !

Je pense que Minmahaw est la mission parfaite pour une première expérience.
Premièrement car c’est une petite structure et qu’on s’y sent vite chez soi ; mais aussi car
c’est à la fois dépaysant tout en étant dans une ville où les conditions de vie sont beaucoup
moins difficiles qu’en campagne, ce qui permet de se focaliser pleinement sur la mission. De
plus, il y a suivi important ainsi que beaucoup de communication avec les autres bénévoles
et tout le monde travaille ensemble, d’égal à égal. Le reste du personnel et les autres
bénévoles étaient tous à l’écoute et toujours prêts à m’aider, m’apporter leurs conseils et
échanger sur leurs expériences.
J’en garderai toujours un merveilleux souvenir et Minmahaw me manque déjà.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *