Joanne : « A tout ce qui se disent qu’on a été courageux de partir, sachez que je n’ai jamais vécu aussi simplement et je n’ai jamais été aussi heureuse »

Joanne : « A tout ce qui se disent qu’on a été courageux de partir, sachez que je n’ai jamais vécu aussi simplement et je n’ai jamais été aussi heureuse »


Demain s’achève mon aventure à TMK et je sens déjà que cette expérience m’a changée. Des fois la vie en communauté et le manque de confort ont été difficile mais ce ne sont que des détails comparé à l’immense bonheur que cela a été d’enseigner pendant 10 mois dans cette école. Les Karens sont une communauté incroyable : généreux, accueillants, tolérants et si souriants. Les voir étudier si dur pour changer leur futur est si touchant. J’espère du fond de mon cœur que la guerre civile, qu’ils subissent depuis 70 ans maintenant prendra un jour fin et qu’ils pourront retourner dans leur pays et y vivre sereinement. 
Je remercie du fond du cœurs tous les profs qui donnent leur temps depuis des années pour certains pour transmettre leur savoirs aux élèves et leur donner les armes pour s’affirmer dans le futur. Il faut savoir que mes collègues karen (et colocataires adorées), n’ont jamais compté leurs heures pour préparer leurs cours et qu’elles se couchaient bien souvent après moi le soir. Certains mois elles n’ont pas reçu de salaire mais elles ont toujours donné le meilleur d’elles même pour leurs élèves. 
A tout ce qui se disent qu’on a été courageux de partir, sachez que je n’ai jamais vécu aussi simplement et je n’ai jamais été aussi heureuse. Le bonheur du partage sincère n’a aucun égal. 
(Et puis un mega big up à mes copines d’aventure sans qui rien n’aurait été pareil Shirley et Mariane et puis bien sur Mathieu). 

 

Joanne. 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *