Mathias :  » il y a tellement à faire et à voir à Ban Pak Audomsung que la seule bonne volonté suffit à faire de cette expérience une réussite ».

Jeune homme de 27 ans vivant à Paris depuis quelques années et originaire de Poitiers, Mathias navigue entre activités de communication (gestion de projet 360) et de restauration (serveur – consommateur) lorsqu’il décide …

Lire la suite

Julie : « Ça restera une expérience à ne pas oublier, unique et sûrement la meilleure! »

Je m’appelle Julie et j’ai décidé de partir au Togo afin d’aider une population défavorisée et aussi pour des raisons personnelles. Par le biais de l’organisation AIME je suis partie au départ dans l’association MJSFD. De la j’ai rencontr…

Lire la suite

Emile: « Ce travail a été accompli dans un contexte difficile de solitude et de manque de confort. Il n’a pu être réalisé qu’avec le soutien humain des autres bénévoles d’AIME, de sa direction et des responsables pédagogiques de l’école de Thoo Mweh Khee. »

Je me suis immergé auprès des réfugiés Karens pendant 6 mois. J’ai été enseignant dans un centre qui a pour ambition de former des élites communautaires et politiques. En y allant, j’ai pensé que l’apprentissage du dro…

Lire la suite

Maya : « J’ai passé 40 jours très marquants dans ce centre familial, où les échanges m’ont enrichi et le mode de vie des Karens m’a poussé à réfléchir ».

Nous sommes parties pour un peu plus d’un mois au Safe Heaven Learning center, devenu Ban Pak Audomsung. Nous sommes arrivées dans un orphelinat, comme l’association Aime l’indiquait :  » Safe Heaven Orphanage ». I…

Lire la suite

Mélissa : « Cette mission au sein de Thoo Mweh Khee Learning Centre a été l’expérience la plus enrichissante de ma vie »

Cette mission au sein de Thoo Mweh Khee Learning Centre a été l’expérience la plus enrichissante de ma vie. Avoir eu la chance de côtoyer le peuple Karen et de vivre à leurs côtés pendant plusieurs mois m’a permis de (re) découvrir les n…

Lire la suite

Pauline : « Ces personnes ne possèdent pas grand chose mais ont tout à donner ».

Existe t’il des mots assez puissants pour décrire l’incroyable aventure humaine que je viens de vivre? J’en doute sincèrement. Pourtant ces trois semaines resteront à jamais gravées dans mon cœur. Après 4h de van et 4…

Lire la suite

Philippa : « XIIe Feria de Silico Creek. »

La cloche communautaire retentie, certains des habitants de Cilico Creek se réunissent de plus en plus souvent. Les gens discutent, discutent… Ils disent que beaucoup de choses sont encore à faire, à préparer avant le 12 octobre… Mais que …

Lire la suite

Pauline (suite) : « Au travers de ma mission en Thaïlande, j’ai redécouvert le sens des mots solidarité, générosité et courage ».

Ce fut intense, merveilleux, difficile parfois, mais au final inoubliable. En Thaïlande, à Ban Tha Sang Yang j’ai découvert un havre de solidarité, de bienveillance et de générosité. Le dépaysement a été total. J’étais loin de m’imagi…

Lire la suite

Caroline : « Le but de ma mission était de donner des cours de français aux enfants du village. Ce que je faisais avec grand plaisir tous les matins ».

« Jeune diplômée en marketing, j’ai toujours rêvé de partir en mission humanitaire. Lorsque mon premier contrat de travail est arrivé à son terme je me suis dit c’est l’occasion ou jamais. Je suis donc rentrée en contact avec l’ass…

Lire la suite

Ophélie : «Le Sénégal est un pays riche de ses habitants.»

Le Sénégal est un pays riche de ses habitants. L’hospitalité du pays est sans nul pareil, et il est certain que visiter le Sénégal c’est adopter une famille. L’accueil y a été plus que chaleureux et j’ai été exceptionnellement honorée de fai…

Lire la suite

Quentin : « Des sourires, un accueil et une façon de vivre qui force le respect. »

Je m’appelle Quentin, j’ai 21 ans, et j’ai depuis longtemps rêvé de partir en mission humanitaire en Asie. C’est maintenant chose faite, puisque je suis parti en mission en Thaïlande avec AIME. Je suis en fait venu en aide à une grande famill…

Lire la suite

Clémentine : « Mi familia es tu familia »

Volontaire sur l’île d’Ometepe, je suis restée 1 mois avec la coopérative Hermanas de la Luna. Mon rôle principal était de donner des cours d’anglais à des enfants âgés de 8 à 12 ans et des adultes de 13 ans et plus. Je vivais chez une famille. Ro…

Lire la suite