Sénégal

Sénégal


République du Sénégal

Situation géopolitique actuelle

Le Sénégal est situé sur les côtes d’Afrique de l’Ouest et est ouvert sur l’Océan Atlantique. Le pays est l’un des plus stable sur le plan politique et économique du continent africain. Avec un fort potentiel touristique, le Sénégal se développe rapidement. Le taux de pauvreté a pu diminuer en raison d’une croissance économique positive mais est néanmoins toujours présent. Élu en 2012, Macky Sall est l’actuel président. Il est le quatrième président de la république du Sénégal. Dans le cadre de son mandat on assiste à un découpage des collectivités locales. En tant que meneur actif des actions diplomatiques en Afrique, chaque année depuis 2014, le Sénégal organise le Forum international sur la Paix et la sécurité en Afrique pour lutter contre la menace terroriste et l’instabilité de la zone sahélo-saharienne. Économiquement, le Sénégal est la deuxième économie d’Afrique de l’Ouest francophone, et est membre de la Communauté Economique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). Les problèmes d’emploi, de coût de la vie, de qualité des services publics dont l’électricité et l’approvisionnement en eau demeurent parmi les préoccupations premières des sénégalais.  

Histoire

Avant l’arrivée des Français et pendant les périodes d’exploration, ce sont les portugais et les hollandais qui occupaient les îles du Cap Vert et de Gorée. À partir du XVe siècle, le Sénégal devient une colonie française. Des comptoirs sont alors établis le long de la côte atlantique, notamment dans la ville de Saint Louis : un des centres de traite négrière transatlantique les plus connus de l’époque. En 1763 les anglais sont également présents sur le territoire. Le pays va être marqué par cette “activité commerciale” qui, par le biais du commerce triangulaire, durera près de trois siècles. Le Sénégal va former temporairement une république au sein de la Communauté française qu’en 1958. Finalement  le 20 août 1960, le Sénégal déclare son indépendance et Léopold Sédar Senghor est élu premier président du pays.

Dans les années 1980, le Sénégal va connaître une rébellion qui va nécessiter l’intervention de l’armée. On assiste à un contexte économique et social de crise, le président socialiste Abdou Diouf est élu en 1988 et remporte également une majorité parlementaires aux élections législatives. L’opposition remet en cause le résultat et des affrontements ont alors lieu : l’état d’urgence est proclamé. En 2000, après 40 ans du parti socialiste au pouvoir, c’est Abdoulaye Wade, chef du parti démocratique sénégalais qui est élu, devant le président sortant Abdou Diouf. En 2001, le mandat présidentiel est réduit de 7 à 5 ans, l’assemblée nationale à majorité socialiste est dissoute, et 25 sensibilités politiques s’y retrouvent désormais.

Focus sur la région de Thiès, Ouakam, Dakar:

Le Sénégal s’organise territorialement en 14 régions, 45 départements, 113 communes et 370 communautés rurales. La ville de Dakar, capitale du pays, dispose d’un préfet qui est actuellement Alyoune Badara Diop. C’est une ville portuaire, avec des quartiers traditionnels et une Grande Moquée. On y retrouve les principales activités touristiques, des musées, expositions et une vie nocturne animée. Ouakam est l’une des-neuf communes d’arrondissement de la ville même de Dakar, au sein de l’arrondissement des Almadies. Elle est bordée par deux plages et historiquement, il s’agit d’un ancien village lébou (communauté de pêcheurs et d’agriculteurs d’origine wolof et majoritairement musulmans). Enfin, la ville de Thiès trouve parmi les 14 régions administratives formant le Sénégal, et comprend 12 arrondissements. Elle se situe à l’ouest du pays, tout autour de la presqu’île du Cap Vert, elle est la région la plus peuplée après Dakar. Les populations locales sont essentiellement des wolofs et sérères, vivant principalement de la pêche, de l’agriculture vivrière et du tourisme. Les communautés catholiques vivent au sud de la région.

Culture et traditions

Au sein de la culture sénégalaise des valeurs sont communes tel que le collectivisme avec un large patrimoine culturel préservé par le biais de la tradition orale. La littérature sénégalaise a également occupé une très grande place, notamment à travers la poésie de Léopold Sédar Senghor (poète et homme d’état). Le Sénégal se situe entre tradition et modernisme, et la culture occupe une place très importante, au niveau cinématographique (l’un des plus ancien en Afrique), musical (par exemple avec Youssou Ndour), artistique (patrimoine architectural, couture…).

La religion principalement présente dans le pays est l’islam avec trois principales confréries, à savoir les Mourides, les Tijaniyyas et les Qadiriyyas. L’Islam tire ses origines d’une longue histoire de plus de dix siècles. Il existe également une petite communauté catholique au Sénégal que l’on retrouve au sud de la région de Thiès, ainsi qu’une petite partie frange de la population de religions traditionnelles.

Les plats sont généralement composés de mil, de couscous ou de riz, de cacahuètes ou de poisson. Ils sont très souvent assaisonnés de piments rouges et d’huile de palme.  On a parmi les plats traditionnels au Sénégal le fameux maffé, le thiéboudiène, le yassa de poulet, le thiéré et la soupe kandia ainsi que des boissons, tel que le bissap (à base d’Hibiscus), le thé, et la tisane de kinkeliba.

Conditions de vie

Climat : Le Sénégal a trois zones climatiques différentes. Au nord, le climat désertique et très chaud, au centre du pays on observe une zone semi-aride et au sud, une région de savane de type tropicale.

Les langues :  Selon la constitution de 2001, le Français a été reconnu comme langue officielle au Sénégal. Or on peut observer une très grande diversité linguistique avec six langues nationales également reconnues, le wolof, le sérère, le mandingue, le soninké et le diola, l’hassanya, le balante, le mancagne, le noon et le manjaque, le ménik, l’oniyan et le saafi-saafi.

Décalage horaire : Il faut prévoir un décalage horaire qui change dans l’année d’une à deux heures de moins par rapport à Paris

Infos pratiques

Visa : Aucun visa n’est requis pour les citoyens français, seulement un passeport d’une validité d’au moins 6 mois.

Des vaccins sont recommandés contre la fièvre jaune et l’hépatite A. Pour des séjours longs ou prolongés, il est recommandé d’effectuer les vaccins suivants :hépatite B, paludisme, typhoïde, méningite, méningocoque rage

Monnaie : le franc CFA (XOF) est la monnaie officielle du Sénégal, :1€ correspond à 655.96 FCFA [dernière MAJ 05/03/2019].

Pour toute d’information relative à l’état de sécurité actuelle du Pays, se référer aux sites France Diplomatie  et Ariane

 

 

SOURCES

« La France au Sénégal », https://sn.ambafrance.org/.

Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, « Présentation du Sénégal », France Diplomatie : : https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/dossiers-pays/senegal/presentation-du-senegal/.

« Sénégal politique histoire », http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/pays/SEN/fr.html.

« Une lecture géopolitique du Sénégal par deux experts », https://www.diploweb.com/Geopolitique-du-Senegal-une.html.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *