FAQ

Conditions de départ

La durée minimum conseillée pour partir en mission est de 4 semaines.

En effet l’intégration dans une nouvelle culture et la compréhension des enjeux du projet locale prennent du temps et les premières semaines sont indispensables pour s’adapter et pouvoir réellement impacter le projet local.

Il n’y a pas une limite d’âge pour partir en mission.

La plupart des nos volontaires qui souhaitent s’engager sont des jeunes entre 20 et 30 ans, mais les missions sont ouvertes à tous et pour tous, à partir de 18 ans.

Les bénévoles travaillent localement avec une équipe constituée de personnes de tout âges.

Il est tout à fait possible de partir en groupe. Si vous avez un projet particulier n’hésitez pas à nous le communiquer afin que nous puissions construire la mission ensemble et avec le partenaire local.  

Aucun expérience préalable n’est demandée. Cependant, dans certaine mission, nous recommandons un profil plus expérimenté. Vous pouvez vous trouver dans un contexte très éloigné avec des conditions de vie très différentes de ce que nous avons l’habitude de vivre au quotidien.

La condition de base est un fort esprit d’adaptation et une ouverture d’esprit vers des nouvelles cultures.

Financement de la mission

Organiser des missions de solidarité internationale de qualité prend du temps. En effet, nous devons rencontrer nos partenaires régulièrement sur le terrain pour nous assurer des bonnes conditions de réalisation des missions et les accompagner dans le développement des projets. Nous devons également fournir un accompagnement de qualité aux volontaires qui partent sur le terrain : avant le départ, pendant la mission et à leur retour. Pour assurer la pérennisation de ces actions, nous avons besoin de ressources financières qui nous permettent de continuer à proposer ces missions de qualités. Votre adhésion nous sert donc à financer les frais opérationnels (salaires, locaux, organisation) qui permettront à des centaines de jeunes de s’impliquer auprès de milliers de bénéficiaires à travers le monde !

L’adhésion à l’association AIME vous permet d’obtenir une réduction d’impôt de 66% sur vos billets d’avion et autres frais liés au départ, de participer à la formation de préparation au départ, d’obtenir un T-shirt et un sac AIME (et d’être facilement identifié par les partenaires et les bénéficiaires quand vous arriverez sur le terrain) et d’être couvert par notre assurance (santé, rapatriement…) pendant toute la durée de votre mission.

Avant le départ, vous devez prendre en charge les frais d’adhésion à AIME, vos billets d’avion, visa et vaccins. Sur place, vous devrez prendre en charge les frais de vie tels que l’hébergement, l’alimentation et les transports locaux. Dans certains projets, les partenaires locaux mettent à disposition un hébergement et/ou prennent en charge les frais de nourriture des volontaires. Pour plus d’informations sur les conditions de réalisation des missions, vous pouvez vous référer aux fiches descriptives de chaque missions.

Pour bénéficier de la réduction fiscale sur les frais de votre mission, il faut nous renvoyer l’attestation de non-remboursement des frais engagés ainsi que les factures des dépenses liées au départ (billets d’avion, visa, vaccins). Vous pourrez ainsi obtenir une réduction d’impôt de 66% des sommes engagées (dans la limite de 20% du revenu imposable), pouvant être reportée sur 5 ans.

Ce processus de défiscalisation s’adresse à la personne qui engage les frais. Il peut s’agir de vous, d’un membre de votre famille ou d’un proche. Attention, le nom de la personne qui bénéficie de la réduction fiscale doit être le même que celui inscrit sur les factures associées.

Si vous souhaitez partir en mission mais que vous manquez de ressources financières pour pouvoir la réaliser, voici quelques pistes :

  • Trouver un job d’été ou réaliser des missions de freelance pour mettre de l’argent de côté.
  • Réaliser une campagne de crowdfunding pour mobiliser ses proches et son entourage dans la réalisation de sa mission.
  • Rechercher des financements publics ou privés auprès de sa ville, de son département, d’entreprises implantées au niveau local.

N’hésitez pas à nous contacter à ce sujet. Si vous souhaitez vraiment partir en mission, nous vous accompagnerons pour vous aider à réaliser ce projet !

Avant le départ

Les informations liées aux modalités d’entrée dans le pays se trouvent dans la page de description de chaque pays présent sur le site. Pour plus d’informations regarder sur le site de France Diplomatie.

Selon le pays où vous allez les vaccins nécessaires et/ou conseillés sont différents. Pour avoir tous les renseignements concernant votre destination, vous pouvez aller sur le site de l’Institut Pasteur.

Selon le pays et la saison dans laquelle vous avez choisi de vous engager votre bagage prendra une forme différente. Il est important de se renseigner sur la culture  et faire attention d’adopter un code vestimentaire qui n’aille pas heurter la sensibilité de la communauté.

Tous les volontaires ou bénévoles qui partent avec AIME vont avoir une suivi et une communication régulière avec un référent de projet qui va s’assurer de vous donner toutes les informations nécessaires pour que vous arriviez équipé sur place.

Toute initiative en faveur de nos partenaires locaux est bienvenue et encouragée. Si vous souhaitez organiser une collecte, n’hésitez pas à nous en parler et à contacter le référent du projet qui pourra vous dire quel type de collecte est la plus pertinente en lien avec les besoins locaux. L’initiative aura alors d’autant plus de valeur si elle est en lien avec les besoins sur place!

AIME est inscrite sur HelloAsso et il est possible de lancer une campagne de crowdfunding au nom de l’association d’une manière très simple. Passer par HelloAsso est une garantie de sécurité qui va permettre aux donateurs de recevoir leurs reçus fiscaux directement après leurs dons.

Voici les étapes à suivre pour créer une collecte :

  1. Parler avec le référent du projet pour définir ensemble les objectifs de la collecte
  2. Aller sur la page HelloAsso de AIME 
  3. Cliquer sur le bouton “créer une collecte”
  4. Remplir les éléments de la collecte
  5. Diffuser la collecte auprès de vos proches

Tous les dons récoltés sont déductibles d’impôts à hauteur de 66% pour les particuliers et 60%pour les entreprises. Cela signifie que si une personne vous fait un don de 50 euros, elle obtiendra une réduction sur ces impôts de 33 euros. Son don ne lui « coûtera » que 17 euros après impôt.

Les dons seront reversés sur le compte de l’association AIME directement chaque début de mois. AIME s’engage ensuite à renverser la totalité du montant collecté auprès de l’association partenaire ou du volontaire ayant lancé la collecte.

Afin de favoriser les échanges entre les anciens volontaires et les nouveaux, nous avons créé un groupe Facebook qui regroupe toute notre communauté. Pour contacter les anciens volontaires, il vous suffit de les solliciter sur le groupe.

Les billets d’avion sont la responsabilité du volontaire et le choix des dates reste flexible dans la limite des engagements pris avec AIME (souvent le choix de dates dépendra du prix du billet).

L’assurance est prise en charge par AIME. Vous êtes couverts pendant toute la durée de la mission en cas de rapatriement, frais de santé et responsabilité civile par la MAIF.

A l’arrivée

A l’arrivée le volontaire est accueilli par l’équipe locale qui est chargée de lui présenter les lieux de travail, la mission mais également les informations pratiques de vie locale.

Les parcours prévus une fois arrivé à l’aéroport de destination sont différents en fonction de la mission. Les référents de projet de AIME sauront vous orienter pour préparer votre arrivée.

La mission en elle même commence suite à votre arrivée sur place, une fois que le responsable local vous aura présenter les détails des actions à mener et les objectifs.

Pourtant, avant votre départ vous allez avoir un premier aperçu de la mission et de ses objectifs grâce aux échanges avec le référent du projet, qui communiquera votre date d’arrivée au partenaire local. De plus vous aurez une  première compréhension des enjeux locaux grâce à la formation de préparation au départ.

Le pays d’origine ou de départ n’est pas un critère de sélection des candidats. Toute personne motivée par la solidarité internationale peut postuler pour une de nos missions.

Sur le terrain

Vous pouvez consulter les informations relatives à la sécurité dans le pays sur le site de France Diplomatie et aussi vous inscrire sur Ariane afin de recevoir des alertes par mail en cas de danger.

Le volontaire sera suivi pendant toute la durée de sa mission par son tuteur en France (le référent du projet) et par un accompagnateur local sur le terrain.

Le référent du projet en France est un ancien volontaire de l’association AIME ayant réalisé une mission de plusieurs mois au sein de l’association partenaire locale. Le tuteur connaît donc bien le contexte local, les enjeux de la mission et les interlocuteurs sur le terrain.

Selon le projet et la période de la mission, les journées sont différentes. Des informations complémentaires à ce propos vous seront fournies avant le départ par l’équipe de AIME et le référent du projet.

Selon le type de contrat vous avez droit à plusieurs journées de congé:

  • Service Civique : deux jours de congés par mois de service effectué.
  • Stage : deux jours de congés par mois de stage effectué.

En cas de problèmes, vos premiers interlocuteurs seront le tuteur sur place et le référent du projet de AIME. Le reste de l’équipe au siège reste à votre disposition pour tous types d’informations.

En cas de problèmes de santé, il est essentiel d’appeler l’assurance AVANT d’engager les frais de santé afin qu’ils soient directement pris en charge.

Les conditions de vie et les modalités d’hébergement varient selon les moyens mis à disposition du partenaire. Souvent il s’agit de conditions de vie assez simples qui nécessitent une capacité d’adaptation élevée de la part du volontaire. Vous pouvez trouver plus d’information sur les pages descriptives des différentes missions.

La plupart de volontaires gardent contact avec leurs proches grâce aux moyens de communication online (Facebook, Whatsapp, Skype ect.). Dans la quasi totalité de nos projets, il y a un accès internet et il est donc possible de se procurer des carte SIM localement et/ou d’avoir accès à des endroit avec un accès Wifi.

En accord avec le partenaire locale et avec le référent du projet, il est tout à fait possible de prolonger la durée de la mission.

Lors du retour

Nous cherchons d’organiser régulièrement des événements pour nous retrouver sur Paris. Le groupe Facebook, dont vous pouvez faire parti, sera le principal moyen pour rester en contact avec le reste de la communauté de AIME.

Si après votre retour, vous souhaitez continuer à rester impliqué au sein de AIME d’une manière régulière ou ponctuelle, nous serions ravis d’en discuter avec vous pour définir ensemble une mission qui convient à vos envie et en lien avec les engagements de AIME.