Faire une mission humanitaire, c’est  bien, être payé.e pour faire une mission humanitaire, c’est encore mieux. Savais-tu que tu peux effectuer ton Service Civique à l’étranger ?

Tous les avantages d’un Service Civique classique – rémunération, valorisation, professionnalisation- et tous les avantages d’une mission humanitaire – impact, développement personnel, découverte – combinés en une seule expérience.

1 : Tu es rémunéré.e

Ça peut paraître évident, mais ça reste un argument de poids ; être payé.e pour faire une mission humanitaire, quand on n’est pas un professionnel, c’est très rare. Bien souvent, il te faut même débourser de l’argent de ta poche pour pouvoir partir. Si beaucoup sont prêt.e.s à le faire pour pouvoir partir, chez AIME nous pensons que cela restreint le cercle des gens capables de faire la démarche. 

Rien n’est plus faux que le cliché d’un monde de l’humanitaire réservé aux plus riches. Notre priorité, c’est de démocratiser l’humanitaire et de le rendre accessible au plus grand nombre. C’est ce que nous permet le dispositif du Service Civique.

Donc ne t’inquiètes pas si tu n’as pas d’économies, pas de diplômes, ou pas d’expériences professionnelles; nos missions humanitaires sont ouvertes à tous.tes.

Il faut aussi ajouter que le coût de la vie dans les pays où se situent nos partenaires est souvent bas, et que tu es souvent nourri.e et logé.e par la structure d’accueil.

2: C’est une vraie mission à impact

La première motivation des jeunes pour faire un Service Civique ? Se sentir utile. 

C’est précisément le but des missions humanitaires avec AIME. Nous sommes extrêmement prudent.e.s dans le choix de nos partenaires qui accueillent nos Services Civiques. Seules les structures fiables, gérées par des locaux, avec un impact concret sur la société sont envisagées pour établir des partenariats. 

Si un enjeu humanitaire te motive en particulier, nous offrons d’ailleurs un large éventail de missions différentes (tu peux filtrer nos missions par thème ici). Une fois sur place, tu seras directement au contact du public cible, et tu auras l’opportunité de travailler à leur côté, sans intermédiaires.

3: C’est une expérience professionnelle très valorisante

Un Service Civique, où que tu le fasses, c’est toujours une expérience professionnelle à valoriser sur ton CV. Ça montre que tu es capable de travailler dans une équipe, que tu es motivé, que tu es déjà familier avec le monde du travail, etc. 

Avoir fait son Service Civique à l’étranger, c’est encore plus valorisant. Le faire prouve que tu es déterminé.e, prêt.e à pleinement t’impliquer dans un projet, que tu as l’expérience d’une culture différente, que tu parles une autre langue… C’est d’autant plus le cas si tu as ensuite l’intention de vivre dans le pays où tu as fait ton Service Civique et d’y chercher du travail, ce que certains de nos volontaires font. 

4: Tu seras en immersion dans une culture étrangère

Avoir l’opportunité de vivre, pendant plusieurs mois, en complète immersion dans une culture étrangère, ce n’est pas donné à tout le monde, et c’est une chance incroyable. C’est l’occasion pour toi de découvrir des coutumes nouvelles, des modes de pensée, une façon de voir le monde. Tes contacts avec la France seront limités – quand tu es au cœur des montagnes péruviennes ou de la brousse sénégalaise, tu n’as guère que les sms pour rester en contact avec ta famille et tes amis- ce qui assure que ton expérience sera aussi immersive que possible. 

Les rencontres que tu peux y faire sont le cœur de ta mission. Nos volontaires nous disent souvent que c’est ce qui les a le plus marqué.e.s.

5: Tu ne t’ennuieras pas

Bien sûr, s’amuser n’est pas la raison première de ton départ. Faire une mission humanitaire, c’est avant tout pour avoir un impact, se forger une expérience et découvrir de nouvelles choses. Mais on ne va pas se mentir, c’est toujours plus agréable de faire tout ça en s’amusant. Tout dépend bien sûr de la mission que tu choisis et de tes affinités (voici quelques conseils pour t’aider à faire ce choix), mais ton expérience sera sûrement intense et pleine de rebondissements. Après tout, partir seul dans un pays totalement nouveau pour y vivre en communauté, c’est rarement ennuyant. 

Et voilà, 5 bonnes raisons de partir avec nous en Service Civique à l’étranger. Une 6ème en bonus : on est très sympas (et beaux).