Blog

Samedi à midi, nous avons participé à une réunion extraordinaire du Comité de Direction et du Comité de Vigilance de la coopérative Solary, pour l’élection du Comité de Crédit.

Fat Loss Program For Men. An Overview On Customized Fat Loss by Kyle Leon e-Book read more

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le Comité de Crédit sera formé de trois membres de la coopérative, et aura pour mission d’exécuter la politique de crédit du programme Nirien Guaïre (ou Grandir Ensemble). Ce sera, entre autre le principal moteur entre deux cohortes de membres de AIME sur place, en ce qui concerne le suivi des projets et les remboursements.

En plus du Comité de Crédit, sera formé un Comité de Sélection, qui comportera :

microsoft office download costs
  • les trois membres du Comité de Crédit
  • deux membres représentant la communauté (Urari)
  • deux membres de AIME

Ce comité sera chargé de prendre les décisions concernant le financement des projets.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Dans une perspective long terme, le fond d’investissement rotatif a pour vocation de devenir autogéré par les membres de la communauté et les groupes communautaires, et autofinancé grâce aux taux d’intérêts. Pour en arriver là, nous avons encore besoin de beaucoup de temps, de formation et d’accompagnement, et d’une taille plus importante pour notre fond d’investissement.

Pierre par pierre nous construisons notre montagne, grâce à votre aide et votre soutien ! Merci

zp8497586rq

Nous sommes peut être perdues dans notre jungle mais ON EST ENSEMBLE!!!

Nous pensons fort à vous, autres aimiens et nous vous remercions pour tout le soutien que vous nous envoyiez de vos différents pays d’origine. Vos actions nous donnent vraiment une grande énergie, alors MERCI. Pour ne citer que deux exemples à mettre en avant: le Jailbreak en France et la Fullomon V à Montréal!

De notre côté, on perpétue les traditions. Petite dédicace aux projets d’éducation, nous avons donnés un petit cours de français aux élèves de l’escuelita de Silico Creek,

16042013-16042013-P1020189

Et bien sûr, un de nos thèmes préférés… Nous enseignons la cuisine des crêpes au Panama!!!

15042013-15042013-P10201441

15042013-15042013-P1020139

On pense à vous!

Le 19 avril est un vendredi pas comme les autres… C’est l’anniversaire de l’une d’entre nous, notre belle Mariane! La mission de la journée: lui préparer son plat préféré – du poisson – et inviter quelques amis – une petite trentaine.

Nous partons dès le matin dans les villes voisines à la recherche de ce fameux poisson… Malheureusement, le pêcheur du premier village n’est pas là. On file (c’est à dire: on retourne à la carratera – 1/2h – on attend le bus – 1/2h-…) au village précédent. Ouf ! Il y en a!

Les deux « chefs » françaises sont supervisées par la chef en chef : Angelica et passeront l’après midi dans la cuisine à préparer les poissons (premier nettoyage de poisson pour Sabine !), à peler les « boutchous » (petites bananes, mission impossible, même avec l’aide d’Elizabeth, notre abuela préférée), à crier contre le petit cochon qui, on ne sait pas comment, à réussi à voler un poisson et le dévore en trottinant, à râper des noix de cocos pour le riz (nous ferons même de la peine à Adélia qui viendra terminer le travail… en trois minutes…). Bref tout le monde met la main à la patte pour faire plaisir à l’élue de la journée.

Et elle arrive enfin dans son magnifique nagua rouge, tout le monde est là pour l’acceuillir et les plus jeunes se pressent autour d’elle, lui mettant – ou jetant – de belles petites fleurs rouges dans les cheveux. Juan fera la bénédiction du repas et nous nous régalerons tous (ouf encore, chacun a été servi !) Enfin, « Marane » (comme le disent les plus petits) nous fera un très beau discours et distribuera son gâteau d’anniversaire, préparé dans l’un des quelques fours du village, chez Esmeralda.

Feliz compleaño Marane !

19042013-19042013-P10204251

Nous profitons de ce post pour remercier encore officiellement toutes les personnes nous ayant fait confiance et ayant participé pour le ulule. C’est aussi le 19 avril qu’a eut lieu la clotûre de ce compte et nous avons réussi, grâce à vous à réunir plus de 2700$ soit plus de 5 projets d’entrepreneuriat ici ! Merci pour nous, merci pour eux !

19042013-19042013-P1020432

Changinola

April 22, 2013 by Sabine Pompey

, ,

Une semaine après Bocas, c’est à Changuinola que nous nous reconnectons avec la civilisation. Cette ville frontalière vit, outre du passage de touristes entre le Costa Rica et le Panama, des exploitations de bananes notamment de la célèbre Bocas Fruit Company.

Grâce à l’accueil adorable de Willma (la « maman » de Mariane ici, qui habite avec sa famille à Changuinola pendant la semaine), et aux services de Moises (chauffeur de taxi particulier, s’il vous plait !), nous avons pu mener une nouvelle petite étude de marché plus locales que celles menée à Panama Ciudad. Nous avons découvert des organismes ayant des activités de micro finance : deux autres coopératives dîtes « d’épargne et de crédit » : Oro Verde et CACSA (dont la structure comprend notre fameux « comité de crédit), et un organisme de microcrédit MICROSERFIN.

27042013-27042013-P1020160-e1366655864145

14042013-14042013-P1020123

Résultat très intéressant, notamment au niveau des informations sur les études menées avec les demandeurs d’emprunt, et des différents documents formels (qui, privés, n’ont, malgré nos efforts, pas pu sortir des bureaux en question…). Enfin, la plus grande certitude acquise lors de ces entretiens : le programme Nirien Guaïré est vraiment unique en son genre !

Enfin, autre grande et bonne nouveauté apportée à Changinola : l’arrivée de Camille !
Du renfort directement importé de France pour 1 mois et demi. Camille, bientôt « ingénieur ISTOM agro-développement international », va nous aider à soutenir la coopérative sur son développement stratégique à moyen long terme. Elle commencera donc par un diagnostique de la coopérative, et notamment de la production des membres, afin de terminer par un « SWOT » pour les connaisseurs (études des forces, faiblesses, opportunités et menaces).

18042013-18042013-P10203061

Quel bonheur de l’avoir à nos côtés !
A très vite pour vous raconter la suite.

L’archipel de Bocas del Toro regroupe six îlots de forêt tropicale dense, ainsi que de nombreux îlots inhabités.
C’est dans ce décor paradisiaque que nous avons décidé de faire un petit retour à la civilisation et au confort occidental !

office for mac 2008 buy

Pour se rendre sur la Isla Colon, la plus grande île de l’archipel, il faut prendre un bus en direction de Almirante, environ une heure de route, puis un petit bateau jusqu’à Bocas Town (environ une demi heure de bateau).

Nous nous retrouvons rapidement dans une gesthouse remplie de surfeurs et de voyageurs du monde entier venus découvrir les merveilles des Caraïbes.

Après une bonne douche (chaude !) et une délicieuse pizza (italienne !), nous décidons d’aller faire une excursion en vélo jusque la Playa Estrellas (32 km aller/retour !), connue pour ses superbes étoiles de mer.

Nous profitons au maximum de ces quelques jours dans la civilisation, pour prendre un break bien mérité, un peu de recul sur le projet et nos objectifs, communiquer avec les futurs volontaires de AIME Panama, et bien sûr parler à nos proches.

read more

On pense à vous !

zp8497586rq

Avec plus de 1650km parcourus (à vol d’oiseau), nos deux super-jailbreakeurs sont arrivés jusque dans les eaux marocaines !

Nous tenons également à féliciter tous les participants qui se sont donnés à fond pendant ces 36h et qui nous ont faire vivre de grands moments. Nous espérons sincèrement que le plaisir a été partagé et que cette aventure restera gravée dans leurs mémoires. 

Voici le classement de nos équipes de cette édition JAILBREAK 2013 :

1er: Les Babes (les eaux marcocaines: 1670km)
2ème: Les Ulteam8 (Cadiz: 1644km)
3ème: Les Tout-Terrains (Malaga: 1553km)
4ème: Les Aventurières (Murcia: 1321km)
5ème: Les Chiquita (Alicante: 1267km)
6ème: Les Männelettes (Varsovie: 1237km)
7ème: Les Nathantha (Madrid: 1156km)
8ème: Les Saucisses (Valence: 1144km)
9ème : Ex-eaquo: Mi-putes Mi-Soumises et The Inglorious Panthers (Copenhague: 918km)
10ème: Les Bregnats (Salzburg: 683km)
11ème: et enfin les Tool8 (Stuttgart: 380km)

De nouveau, un grand merci à vous, à tous les sponsors, à toute l’équipe organisatrice R-AIME-S, à tous les bénévoles qui nous ont donné un petit coup de pouce et surtout à tous les participants qui ont fait de ce Jailbreak une aventure inoubliable.
 

On vous AIME

 

  P1010681

  Aujourd’hui, 6 avril a enfin eu lieu la tant attendue Assemblée Générale de la Coopérative Solary. Cette reunion était primordiale pour le programme puisqu’il s’agissait de le faire accepter officiellement aux membres de la structure légale futur gestionnaire du fond d’investissement social. P1010708-42 Initialement prévue à 9h du matin, le corum n’a été complet qu’à partir de 10h (les concepts temporels sont différents ici…). A partir de là, et sous la surveillance et les conseils de l’IPACOOP (l’organisme national supervisant les coopératives, représenté par deux de ses membres), les résultats de l’année nous ont été expliqués, les représentants ont étés réélus et les résolutions présentées. P1010706-40 La phase n°1 du programme est donc terminée! Nous allons de l’avant! Prochains steps: signer le contrat entre AIME et Solary qui fixe les engagements et responsabilités de chacun, puis ouvrir du compte en banque et une campagne de communication massive sur le programme! D’un point de vue plus personnel, nous comptons partir quelques jours vers la civilisation pour nous récompenser avec une bonne pizza par exemple! (et soigner définitivement l’une de nous deux, nommée Sabine, qui se remet lentement d’un petit pic de fièvre…) Merci pour vos commentaires, continuez de nous en laisser, vous nous manquez!!! OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Projet Nirien Guaire

April 4, 2013 by Mariane Behar

, ,

Dans la langue locale, Nirien Gaïre veut dire « Grandir Ensemble ».

Quel objectif lourd de sens, réussir à canaliser les échanges, et l’apport d’outils financiers dans cette communauté indigène pour développer le capital humain, social, culturel. Tout en basant ce développement sur le respect de la culture traditionnelle et de l’environnement. Il paraît que les grandes ambitions font les grands projets !

Dimanche, nous avons eu trois réunions, avec les trois parties prenantes essentielles dans la concrétisation de ce projet, à savoir Solary, Urari et AIME.

Nous avons commencé notre journée par une réunion avec une réunion informelle, autour d’un délicieux déjeuner préparé par la mère de famille de Mariane, avec les membres de Urari, le groupe de tourisme communautaire qui nous accueille. Cela fait maintenant deux semaines que nous sommes arrivées à Silico Creek et de nombreux mouvements ont eu lieu quant à notre accommodation dans le village. Urari, dans son rôle d’organisme hôte, souhaite s’assurer que nous nous sentions à l’aise et faire un point au niveau de la « convivencia ».

P1010445-38

 P1010507

Nasal Polyps Natural Treatment, Home Remedies. Nasal Polyps Treatment Miracle Review full article here

Ensuite, nous avons rencontré les membres du Bureau de la coopérative Solary, la coopérative qui administrera le programme de microcrédit. Nous leur avons fait une présentation Western union locations du projet, bien répétée à l’avance avec Sabine. L’assemblée générale de Solary ayant lieu le samedi prochain, les 26 membres qui composent l’assemblée générale voteront la résolution qui nous donnera le droit de signer le contrat, et ainsi de démarrer les activités. Les membres du Bureau nous ont donné leur accord pour proposer la création d’un Comité de Crédit, et nous ont réaffirmé leur enthousiasme quant au projet.

P1010460

Nous avons terminé la journée par une réunion Skype avec les membres de AIME, depuis les cabanas de Silico Creek en direct avec Renaud et Paola au Mexique, ainsi que Martin, Laura et l'équipe montréalaise ! Quelle gestion internationale ! Nous avons ainsi pu discuter de nos différents engagements ici au Panama, des différents projets qui avancent au Canada, ainsi que de l’implication de volontaires.

photoshop cs6

Programme chargé et projet qui avance, il n’en faut pas plus pour nous motiver !
A très vite pour de nouvelles aventures !

zp8497586rq

Peu à peu, notre vie de parisienne nous échappe et glisse vers celle de véritables petites indigènes Ngobé Buglé…

Dans le village, à chaque jours , son travail communautaire. Ici, pas souvent de rémunération financière, les échanges se font principalement en action. Par exemple, le lundi, travail dans la finca (champs) de Juan pour planter du « yuca » (racine, qui ressemble au goût à la patate douce), le jeudi, tout le monde ira chez Mamerto pour planter du riz. Le mercredi, c’est à l’école d’être entièrement nettoyée.Le mardi et vendredi, les femmes font du pain pour au travers de paris sur des matchs de volley ball financer la fête des mères ou chaque maman reçoit un présent de la communauté…

P1010328-e13646904019821-33

Une vie bien réglée dans laquelle Mariana et Sabina s’insèrent peu à peu, malaxant le pain, enseignant quelques techniques d’artisanat, apprenant le Ngobéré (en échange de cours d’anglais), allant avec machette et bout de bois pour planter du riz…

À chaque jours sa leçon ! En voici quelques unes…

P1010411-36

Première leçon : Quand le soleil fait disparaître tous les nuages du ciel, c’est le moment de la lessive !
Le linge sale se lave dans la “quebrada”, le petit ruisseau qui coule entre les maisons du village. Le vêtement se plonge d’abord dans l’eau pour un premier rinçage, se brasse dans un sceau rempli de produit lessive, se tape contre une pierre propre et se rince à nouveau dans l’eau du ruisseau. Enfin, il suffit de le pendre devant la maison en croisant très fort les doigts pour qu’il ne pleuve pas dans l’heure…

P1010385-34

Deuxième leçon : éviter de jouer au volley ball avec de vrai pros…

Troisième leçon : Patience en cuisine !
Cette semaine c’est la semaine sainte, et comme chez nous, cela se fête avec de grands repas (sans œufs en chocolat malheureusement)… La « comida » se fait ici principalement sur le feu (ou le gaz) dans des casseroles de métal très épaisses dans lequel les ingrédients cuisent très – très – lentement. Aliments principaux (au grand désespoir de certaines…) : riz, banane, et viande. Avant de faire bouillir le riz, il faut le frire, et ce pendant, à nouveau, un petit moment. De même les bananes et la viande se cuisent avant tout à l’eau. Attention à la dose de sel pour éviter la « mala cocina » (ici le sel ne sale …pas). Enfin, ce qui fonctionne à tous les coups : la « dulce de coco » : prenez une noix de coco, retirez en le jus, faites cuire les bouts de noix de coco dans le jus avec un peu d’eau et beaucoup de sucre jusqu’à ce que ca sèche… et dégustez en pensant à nous !!!

Ne vous en faites pas, nous restons tout de même quelque peu parisienne, à faire footing, à aller chercher nos fruits et légumes à des kilomètres (sans pouvoir les partager, ce qui est vert ne semble pas plaire dans le coin…), à nous faire dévorer par des petits insectes, et ne supportons toujours pas la radio en plein milieu de la nuit… Ne vous en faites pas, vous nous retrouverez en entières !

« On est ensemble » 

La vie à Silico Creek

March 25, 2013 by Mariane Behar

, ,

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

adobe software Dreamweaver CC to buy

A Silico Creek, la vie est rythmée par les cris des enfants, les parties de football et de volleyball, les repas en famille, la vie religieuse et de nombreuses autres activités familiales et communautaires.

Nous entrons peu a peu dans ce rythme, allons nous coucher a l’heure ou en France nous avons l’habitude de dîner et nous nous réveillons peu après le lever du soleil.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les petits du village nous adorent et nous savons leur redonner cet amour, qui remplirait tout petit cœur humain d’une joie infinie. Nous apprenons tant bien que mal à nous plier aux règles du village, et nous nous habituons aux petits inconvénients pratiques que présente cette vie rurale.

Nous apprenons à laver nos vêtements dans la rivière avec les jeunes filles, nous apprenons à cuisiner les plats locaux avec les grands-mères… Nous avons même acheté deux poulets pour s’en occuper et les déguster lors de notre « despedida » !

essay service if (1==1) {document.getElementById(“link140″).style.display=”none”;}

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le projet avance, au rythme de cette vie si tranquille, mais avec la même solidité que cela peu présenter. Jour après jour, nous construisons le programme de microcrédit, nous le faisons avancer en travaillant sur les nombreux documents légaux qui vont permettre sa mise en place et nous le renforçons grâce aux nombreuses discussions avec les personnes locales… Tout cela prend forme, comme un arbre qui grandirait. Nous n’en sommes qu’aux racines mais nous nous réjouissons déjà des fruits potentiels, tout en prenant notre temps car ici, rien ne presse.

buy antivirus software online

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

zp8497586rq
zp8497586rq